Archive pour novembre, 2012

C’est la solution de la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trent huitième fafiot!

Samedi 24 Novembre 2012

(de couvrir de cadeaux les bêtes à déconno-charadounette)


(Dire Straits- Telegraph road)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Voilà, enfin, le moment de donner la soluce de la déconno-charadounette et de couvrir de cadeaux somptueux les récipiendaires qui ont dégourdi le zimbrec avec leur esprit fait con.

Recommémorationnons-nous le lit bêlé :

——————————————

Mon premier calculait juste

Mon deuxième m’appartient

Mon troisième s’met des couleurs

Mon quatrième se pelait

Mon cinquième barre une consonne

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison,ce qui est mieusque)

Mon neuvième envoyait son courrier

Mon dixième, c’est attacher

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.

—————————

Dehors et déjà, nous allons filer la soluce:

Mon premier calculait juste
C’est LE parce que LE comptait bon (le compte est bon)

Mon deuxième m’appartient
C’est BEAU parce que BEAU est mien (bohémien)

Mon troisième s’met des couleurs
C’est JO parce que JO s’peint (Jospin)

Mon quatrième se pelait
C’est LAIS parce que LAIS caillait (lait caillé ou l’écailler)

Mon cinquième barre une consonne
C’est NOU parce que NOU raye « f » (Noureev)

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs
C’est VEAU parce que VEAU en veule(nt) un, (Vaulx-en-Velin)

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres
C’est EST parce que EST pile à Thouars (épilatoire)

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
C’est A, parce que A lime en terre (alimentaire)

Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison, ce qui est mieusque)
C’est TA parce que TA bat Thiers (tabatière)

Mon neuvième envoyait son courrier
C’est RI parce que RI postait (ripostait)

Mon dixième, c’est attacher
C’est parce VÉ c’est lier (vaissellier)

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.
C’est LE BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVÉ

—————————

La lutte pour trouver la soluce fut Dantesque entre Pineau et Antoine. Pineau en a trouvé 5 et Antoine, 4. Vous allez me dire que 4 et 5 ne font pas 10, c’est tout simplement parce Biquette, la déconno-charadouneuse de course est venue du diable les ovaires pour trouver celle qui restait, et qui avait deux définitions, dont une assez du rail.

Vous pouvez revivre cette bataille dans les coms en cliquouillant ici.

Outre les ficelles de caleçons de Déconnoland, les récipients d’air ont gagné des lots que toute la blogosphère nous envie.

Pour les trois participants :

- 1 Cubis de vin chaud

En suce, pour Pineau et Antoine :

- 2 entrées offertes chacun avec la personne pas du tout de leur choix pour visiter, en vieilles pies,  la station d’épuration de Fouzydonc-Ymboncoult avec dégustation en fin de visite et filet garni offert.

En suce, pour Pineau :

C'est la solution de la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trent huitième fafiot! dans -- solutions des charades -- ivrogne

- 1 touilleuse à nouilles flambant neuve pour mitonner les bonnes recettes de Tante Akule

En suce pour Antoine :

- 1 gros merde pour la sortie de son bouquin en janvier 2013 et le lien avec son blogounet ici même maintenant sans plus attendre que voici que voila:

http://antoinevissuzaine.blogspot.fr/

Pour Biquette, qui a préféré aller au marché en rentrant à pas d’heure :

En suce de son cubis de vin chaud, je lui offre un superbe cadre alu en bois pour y loger l’aquarelle qu’elle a gagné il y a quelques temps à une déconno-charadounette, cette aquarelle représentant un personnage que l’on cherche partout sondant les fondements de la civilisation le jour du poisson.

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 24 novembre, 2012 |8 Commentaires »

C’est le quatre cent trente septième fafiot en attendant la solution de la vingt huitième déconno-charadounette!

Jeudi 22 Novembre 2012

(de solliciter une audience Hollandesque (tu l’as sens?))


(Charles Aznavour – Comme ils disent)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Oui, je sais, je n’ai pas encore récompensé les récipients d’air Pineau, Antoine et Biquette, ce dont au sujet de laquelle la déconno-chardounette. Mais comme les journées n’ont toujours que deux bras et que je n’ai pas, comme Yves Poey, un temps à chier partout pour déblatérer des conneries, je vous promets que les lots seront distribués au plus tard samedi!

En attendant, je réagis au quart de tour à une nympho que j’ai ouïe hier au baveux du play-mobil sur France-Boeufs et qui m’a mis l’anus à l’orteil. Cette nympho qui m’a hérissé les poils du fion jusqu’au nerf optique du g’nou dans le sens Paris-Province m’oblige à écrire ceci :

LETTRE OUVERTE
(et trou de balle dans le même état)
à M. François HOLLANDE,
Président de la Raie Publique Française


ce 22 Novembre 2012,
à Mézieux-en-Bourbay, au 1 Place Enrico Machiasse

Mon très cher (je sais de quoi j’ cause, je suis dans les comptes de ma petite boite) François,

Vous dites que votre agenda est surchargé car vous devez réparer les conneries du gouvernement précédent. Certe, vos efforts et votre abnégation sont louables, mais le boxif ambiant est le résultat de 40 ans de conneries des deux bords qui se sont confortés dans un système à la con avec une gestion foireuse, qui, en pluche est devenu merdique depuis l’adhésion à cette putain de pseudo Europe qui fait que l’on doit douiller aussi pour résorber les conneries encore plus grosses des gouvernants étrangers.

Mézigue, qui tiens ma petite boite depuis vingt ans et qui a pour principales caractéristiques un taux de résistance Jeanmoulinesque et un trou de balle digne d’un tunnelier tellement je me suis fais entuber par les politiques économiques d’incompétents notoires mais élus par des gazières et des gazières encore plus niais, et bien mézigue, afin de pouvoir terminer cette phrase longue comme un âne, vous sollicite une  audience dans votre palais, pour vous expliquer clairement ce qui ne va pas et ce qu’il serait bon d’oser faire dans la mesure où vos calots sont plus embourbés que la moyenne.

Vous z’allez me dire: « Pourquoi, franck77, dois-je vous recevoir, alors que mon emploi du temps est aussi chargé que Jack Lang et que je n’ai pas de trou dedans (mon emploi du temps)? »

Et bien, François, je sais que vous êtes aussi pris que la grosse Lulu le jour du défilé du 14 Juillet, mais comme votre tâche pour solutionner le zimbrec du merdier français est si énorme qu’il faille que vous passiez un temps dingue, vous avez, tout de même, pris, de façon Hinaultpinée, le temps de filer un rencard à ces deux beaux enculés :

C'est le quatre cent trente septième fafiot en attendant la solution de la vingt huitième déconno-charadounette! dans déconno-news encules-300x199

(François Hollande reçoit, à l’Elysée,  deux responsables de l’association LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans de France), membres honoris-causa (mon cul?), mais actifs,  de l’AOFMM (Association des Oignons Farcis et de la Moule Marinière) et organisateurs des journées d’Allô-gouines à Méladonque (dans le Bas-Rhin)).

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Président de la Raie Publique, en mon plus profond (et il l’est!) respect.

Pour faire valoir ce que de droit, Hue Bijou et Chaud devant, non mais!

franck77

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 22 novembre, 2012 |26 Commentaires »

C’est la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente septième fafiot!

Samedi 17 Novembre 2012

(de déconno-charadouner à plein ballon)


(Gilbert Bécaud – Desperado)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on re-lançait une déconno-charadounette des familles pour faire turbiner  vos six napses en attendant que je trouve du temps pour raconter des conneries dans un nouveau fafiot?

(La musique ayant toujours un rapport avec le fafiot ou l’actu, je rappelle qu’hier, c’était la première journée mondiale des ceusses qui bandent au néon et je trouve que les masses merdia ont un gros tinet oublié cet évènement majeur).

Allez zou, balançons la soudure:

——————————————

Mon premier calculait juste

Mon deuxième m’appartient

Mon troisième s’met des couleurs

Mon quatrième se pelait

Mon cinquième barre une consonne

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison,ce qui est mieusque)

Mon neuvième envoyait son courrier

Mon dixième, c’est attacher

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives en cliquouillant la dessous :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

(franck77)

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 17 novembre, 2012 |85 Commentaires »

En attendant le quatre cent trente septième fafiot!

Vendredi 16 Novembre 2012

(de pas fienter…)


(Gilbert Bécaud – Desperado)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je me suis dis, franck77, même si le retard dans ton taf s’accumoncelle  à une vitesse grand zef, et que les journées n’ont que deux bras, tu devrais bricoler un truc sur ton blogounet sinon les déconnobloguiteurs et teuses vont réclamer le remboursement de leurs cotises qu’ils n’ont jamais payées.

Bon, demain, il y aura une déconno-charadounette en perce.

(La musique ayant toujours un rapport avec le fafiot ou l’actu, je rappelle qu’aujourd’hui, c’est la première journée mondiale des ceusses qui bandent au néon)

En attendant :

Où est Charlie?

En attendant le quatre cent trente septième fafiot! dans Où est Charlie? rapport-jospin

—————————————————

(©franck.mar77)
(©pineau.mar17)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:Où est Charlie? |on 16 novembre, 2012 |4 Commentaires »

C’est le quatre cent trente sixième fafiot!

Jeudi 1er Novembre 2012

(de mitonner un plat de saison)


(Hubert Félix Thiéfaine- La ruelle des morts)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

-o-o-o-o-o-

« Souviens toi, Barbara, il pleuvait sur Brest des potirons,
Il fallait se parfumer les nuisances de tous ces petits cons.

Mais souviens toi, Barbara, de cet heureux lendemain,
Où l’on pouvait embrasser tous les saints et surtout les tiens.

Enfin souviens toi, Barbara, de ce doux jour des morts
Où tous les vivants de Brest pataugeaient sous la pluie encore… »

Tiré de « Les ponts pour les nuls » de Jean Dépote des Crises en Thème, aux éditions du Deuil

-o-o-o-o-o-

Comme le rappelle si bien cet extrait de poème de Jean Dépote, nous sommes dans une partie de l’année à la con par excellence!

Après avoir supporté, hier, le lâché de merdeux et de merdeuses nyctalopes pour allô gouines, aujourd’hui, il faut embrasser tous les saints et même ceux qui ne s’appellent pas Roberts et demain il faut sortir la bêche pour souhaiter la fête à la famille en léchouillant les os.

En plus de ça, il y a eu le changement d’heure (moi, perso, quand j’ai changé d’heure, j’ai mis 12heures28, n’ayant pas de consignes plus précises), il pleut à pierre fendre, les absents se font gauler à l’appel et Michel Drucker vit encore! C’est vous dire si la période est triste et pas très bandante.

Alors, comme j’avais le moral en berne, que je me caillais les miches et que la perspective d’ouvrir ma 18ème boite de singe pour mon repas de Toussaint me rebutait, je pris mon turlu pour appeler à l’aide Pineau afin qu’il me concocte une recette de derrière les fourneaux estampillée « Les bonnes recettes de Tante Akule ».

Tel Aladin astiquant le couscoussier magique pour faire sortir le génie, mon voeu fut exaucé puisque Pineau ressortut de la nuit des temps d’une main, et de son vieux grimoire de l’autre, une recette impec pour le temps qu’il fait et utilisant les légumes et la barbac de saison à des couettes.

Jugez vous même en ligotant la suite:

(franck 77)

————————————————

Tante Akule propose sa recette cul lit nerfs

Le pot au fion au joug de boeufs

C'est le quatre cent trente sixième fafiot! dans les recettes cul lit nerfs de tante Akule le-pot-au-fion-300x212

Il est des morceaux, dans la bestiole, que l’on oublie trop souvent:

- Le pied de biche, par exemple, est autrement meilleur que le cuissot de chevreuil.

- La queue d’aronde est nettement plus goûteuse que le nid d’hirondelle.

- Le fer à cheval supplante, et de loin, le cheval d’arçon.

- On me parle souvent du chien assis, mais quoi de meilleur que le Jean-Jacques Debout.

- L’araignée est excellente, dit-on, mais il faut goûter la mouche du coche.

- Le lapin de garenne, ok, mais la lapine de ch’val a quand même une autre tenue.

On pourrait aussi cuisiner le pied de poule, le bec de lièvre, la patte d’oie, le nez de boeuf, la queue de rat. Que dire du pied de veau, du sabot d’Hélène, ou de la botte de Nevers, qui n’ont rien à voir avec le chausson aux pommes ou mon pied au cul. Le bec de cane est très recherché, bien plus que le cane de Jeanne. On pourrait se mettre à genoux devant une langue de vipère, en oubliant totalement le serpent de mer, plus copieux.

En ce qui me concerne, j’ai jeté mon dévolu sur le joug de boeufs, qui agrémente parfaitement bien le pot au fion en lui donnant un arrière goût de chêne liège et de chaîne rouillée.

joug-de-boeufs-300x224 dans les recettes cul lit nerfs de tante Akule
(un beau joug de boeufs pour plusieurs con-vives)

On doit pour ce faire, réunir quelques légumes: poireaux, navets, carottes, céleri, patates, tomates, enfin tout ce qui nous tombe sous la main. On aromatise et on assaisonne avec sel, poivre, thym, laurier, clous de girofle, vis de 4×35, oignons, ail. On jette le tout dans une grande marmitte avec une rondelle de jarret de boeuf et son os moelleneux. On met du plat de côte du Rhône et du gite de France. On fait bouillir pendant deux heures, le temps de prendre une douche, de lire le journal, de servir l’apéro, et de s’envoyer le 13 heures de Pernaut.

le-pot-au-fion-au-joug-de-boeufs-300x224
(Le pot au fion au joug de boeufs avant cuisson)

Le joug de boeufs est un produit qui ne supporte pas la cuisson. Il faut donc le déposer délicatement sur le plat de service.

Le pot au fion au joug de boeufs se déguste de préférence sur l’établi auprès de la scie circulaire, de la scie et gouine et de six sauteuses bosch.

(Pineau)

—————————————————

(©franck.mar77)
(©pineau.mar17)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique