En attendant le quatre cent cinquante troisième fafiot!

Samedi 13 Avril 2013

 (de penser à une Dame que l’on recroisera dans nos pensées)


(Haris Alexiou)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Le virtuel peut paraître artificiel, sans substance, sans âme. Quand j’ai crée ce blogounet il y a  bientôt cinq ans, je pensais juste avoir trouvé une boite bien pratique pour stocker les conneries que j’écrivais, au lieu de les griffonner sur des bouts de papelards que je paumais tellement je suis bordélique.

Je suis d’une nature insociable, « l’autre » me fait chier, je pense souvent que « plusse d’un, c’est le merdier » et que l’humanoïde est, et restera l’animal le plus con de la création.

Au fil du temps, je restais sur mon rail à continuer d’écrire des conneries, me moquant de mon contemporain autant que de moi-même. Les commentaires commençaient à s’accumonceler et je me rendis vite compte que de l’autre côté de la vitrine éclairée de mon écran, des êtres de chair et de sang lisaient mes conneries.

Parmi ces lecteurs et lectrices, certains et certaines font partie de la « communauté » d’unblog, des gaziers et des gazières comme mézigue qui expriment leurs joies, leurs peines, leurs doutes, leurs craintes, leurs souffrances, leurs déconnitudes, leurs amours, enfin tout un tas de trucs qui font que la blogosphère est devenue le vecteur d’écritures aussi variées que les vies qui la parsèment

Même si je ne connaissais que très peu Monalisa, je visitais de temps en temps son blogounet, sans vouloir trop y laisser mon empreinte dans les commentaires pour ne pas dénoter dans cet univers de souffrance quotidienne. Monalisa était, ce que les anciens appellent, une figure d’Unblog, un pilier. Elle luttait depuis de nombreux mois contre une longue maladie. Elle tenait son blog en pointillé en rimant son instant présent.

Le 8 mars 2013, elle écrivait ceci :

Je me suis laissée allée à la douceur de la nuit,
Dans les bras de Morphée, bien blottie,
Mes rêves déjà m’emportaient au loin,
Mon corps agité désirait te retrouver,

(Isabelle . http://isabelled.unblog.fr/)

Monalisa reviendra, mais  que dans nos pensées désormais : elle a perdu un ultime combat jeudi de cette semaine.

Isabelle, tu me remerciais souvent parce que je te faisais rire. C’est à mon tour, maintenant, de te remercier, même si tu me fais pleurer.

(franck77)

Publié dans : déconno-news |le 12 avril, 2013 |9 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

9 Commentaires Commenter.

  1. le 13 avril, 2013 à 8:49 cgtmaubeugeenvirons écrit:

    Salut Franck
    Bel hommage à Isabelle, tout en douceur comme la musique choisie
    Bises
    joëlle

    Dernière publication sur CGT MAUBEUGE et Environs : SAMBRE AVESNOIS, territoire sinistré... le 9 octobre, Révoltons nous !

    Répondre

  2. le 13 avril, 2013 à 9:11 Sganarel écrit:

    Salut les décon’prend un coup de calgon « existe en ciel » on rela tivise de suite !

    c’est vrai que l’humour et la musique , à défaut de guerir , ça fait du bien quand même !

    Répondre

  3. le 13 avril, 2013 à 10:39 kayado écrit:

    Salut Franck
    Comme tu le dit si bien , c’était une grande bonne femme qui nous à appris la patience , le courage , le respect et bien d’autres choses et qui malgrès sa maladie , donnait des conseils à d’autres malades qui se plaignaient , dans son combat , elle à même pris la plume pour te défendre, elle resteras coincée dans une partie de notre coeur.
    Claude

    Dernière publication sur La Planète et nous. Fonds Sous Marins. : LES EAUX CHAUDES DE LA MARTINIQUE

    Répondre

  4. le 13 avril, 2013 à 16:12 jijimagiccinqsept écrit:

    Salut Franck,

    « Même si tu me fais pleurer… »

    Car celui qui fait rire n’en n’oublie jamais ses sentiments, n’en déplaise à certains !
    Tu prouve qu’un « déconnologue » peut avoir un coeur gros comme ça !!!

    On va rebondir, parcequ’il faut bien que la vie continue, mais j’imagine tout à fait notre « Isa-Belle » te remercier de ton bel hommage, en te dédiant cette tirade :

    http://www.youtube.com/watch?v=jhTa6ejLHiY

    Salut camarade !!!

    Jiji.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

    Répondre

  5. le 14 avril, 2013 à 6:56 isanew écrit:

    Rien à dire de plus, superbe texte …
    Avec Isa, de temps à autres nous échangions par sms.
    Le 16 février 2013 à 19h51, voici le SMS qu’elle m’a envoyé :
    Bonjour isa
    Petit message pour te dire que pour frank je m’occuperai de faire remonter le topic autant de fois qu’il ne faut surtout dans la semaine pendant que vous bossez vous pouvez toujours compter sur moi je ne vous quitterai pas .
    Vous êtes mes amis franck en fait partie je suis heureuse de vous voir tous vous battre pour lui.
    Bisous mon amie.

    Voilà j’avais envie de te le faire partager …

    Dernière publication sur Blog en vrac ! : Noël 2013 : bô bô bô !

    Répondre

  6. le 14 avril, 2013 à 9:17 fireconsulting écrit:

    Hello,
    Très bel hommage en mémoire de Monalisa avec une sensibilité qui est légal de ta déconnitude. Merci pour elle Franck.

    Bruno

    Dernière publication sur FIRE-CONSULTING : Monoxyde de carbone, attention danger

    Répondre

  7. le 16 avril, 2013 à 14:59 nananath écrit:

    Salut Franck,
    Il est super ton hommage.
    Je n’avais pas de mot mais toi tu l’es a bien trouvé.
    Merci pour ce partage
    Nath

    Dernière publication sur Région : Visite à la Lanterne de l'Hermione : 5 dates · 15 décembre 2017 - 5 Janvier 2018

    Répondre

  8. le 16 avril, 2013 à 19:37 franck77 écrit:

    Salut la foule en délire!
    .
    Ceci n’est pas un hommage. C’est juste un texte, pour Mona…

    Répondre

  9. le 19 avril, 2013 à 7:54 onsbouge écrit:

    Salut Franck
    Peut-être, mais ton texte a été partagé comme tel par celles et ceux qui l’ont lu.
    joëlle

    Dernière publication sur On S'Bouge : PRISONS : UNE SITUATION ALARMANTE

    Répondre

Laisser un commentaire

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique