Archive pour la catégorie 'au banc d’essai'

C’est le deux cent quarante quatrième fafiot !

Vendredi 4 Septembre 2009

(du deuxième test de matos de Déconnoland)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Vous vous souviendez sans doute de notre 1er banc d’essai consacré au GéPêtS de type « Té-encore-là de la marque Mage et Lent, version Europe des bouzes »

Pour les ceusses et les ceuzes qui auraient un appel d’air dans le citron, je remets le lien iguane pour se remémocommérationner l’affaire:

http://franck77.unblog.fr/2008/10/30/cest-le-cent-vingt-septieme-fafiot/

Après ce rappel fort à propos, nous nous proposons aujourd’hui de rebalancer la soudure en vous décrivant notre deuxième matos mis au banc d’essai de Déconnoland

Au banc d’essai de Déconnoland:

Le Factor 001 de la société  Beru Fl systems

————————————–

factor001.jpg

———————————-

Comme vous le constatez, le factor 001 n’est pas la casquette d’Olivier Bezancenot, mais un spad.

J’entends déjà d’ici les moqueurs mécréants et sournois pouffant dans leur coude pour ne pas choper la grippe cochonne dire haut et fort que le franck77 a trouvé le moyen de se tirer sur l’élastique en pondant un fafiot à la con sur un clou rouillé.

Là, je dis non! Et j’ajouterais même : vos gueules!

En effet, ce spad, ce n’est pas de la branlette de pignouf, jugez plutôt :

Selon la société Beru fl systems, spécialiste de la F1 (les traines-cons à une place, pas les dortoirs aux padoques défoncés), qui a construit cet engin, le factor 001 est le vélo le plus avancé technologiquement.
Et une société qui s’appelle Beru mérite qu’on écoute un peu ce qu’elle jacte.

Figurez vous, bande de chenapans et de chenapanes, que le gourbi accuse 7kg sur la balance, et qu’il intègre une batterie de capteurs électroniques et un ordinateur.

Des capteurs de pression renseignent sur l’effort fourni par les jambes pendant la durée de la rotation de la pédale avec une précision d’un degré près.

Des accéléromètres, enregistrent les mouvements de l’inclinaison du merdier.

Des compte-tours, comptabilisent la vitesse de rotation des roues.

Vous pensez qu’avec ça, on a son compte? Et bien non, et c’est reparti pour un tour :

Le spad mesure la pression atmosphérique, l’altitude, la température et l’humidité ambiante!

En pluche, l’ordinateur, pourvu d’une antenne Bluetooth, recueille des données biométriques (rythme cardiaque, fréquence respiratoire, température corporelle, température anale, albumine dans les urines, gros bouts dans les selles,…) mesurées grâce à des capteurs placés sur le corps du gazier qui a posé son prose sur le biclou.

La cerise sur le gâteau, c’est que toutes ces données s’affichent en temps réel sur un écran tactile de 7, 6 par 5,7cm!

Elle est t’y pas belle la vie?

Moi je dis respect! Ce n’est pas le genre de zimbrec à lui bréler des sacoches au fion pour aller acheter ses topettes de Valcoop chez Alim. Non môssieur!

Une fois qu’on a passé trois plombes à se fourrer les électrodes dans les parties vitales, qu’on s’est connecté sur gogole pour rechercher la meilleure posture pour ne pas se casser la gueule et qu’on a lancé l’imprimante, il s’agirait de pédaler comme un pacha sans déborder dans les couloirs de bus afin de connaître en bout de course le résultat de l’électro-encéphalo-encullogramme que le spad est capable de vous imprimer en police Times New Romans taille 8.

Mais on a intérêt à surveiller son guidon car le bijou coûte environ 22800 neuros!

La société, connaissant notre sérieux et notre impartialité, nous a prêté un de ses prototypes afin que l’on puisse juger sur pied le bestiau.

Dès la réception de l’engin, livré dans une malette en acajou d’ébène du Bengale au pin des Landes, nous l’avons soigneusement sorti de son écrin et mis sous sécurité maximale tout en contactant notre grand spécialiste des essais grandeur nature, j’ai cité Jérémy Duscotch.

Jérémy Duscotch qui est sorti premier de Centrale de sa promo pour remise de peine et qui a, en poche, son diplôme chinois de maintenance en dynamique des fluides  de comptoir,  qui parle couramment l’anglais à l’échalotte et la langue de veau sauce piquante, ne s’est pas fait prier pour essayer l’engin flambant neuf afin de nous donner son avis  d’expert en technologie de pointe ce dont au sujet duquel le gourbi à étudier.

Voici le résultat de ce test, qui prouvera que la technologie c’est bien, mais qu’elle a, de temps en temps, ses limites:

velohumour.jpg

Si, par hasard, la société Beru fl systems vous demande où on est, prenez l’accent portugaiche et dites leur : »le mochieu il est parti en voyache pour longtemps », nous vous en serions très reconnaissants….

(franck 77)

Mais que ceci ne nous empêche pas de déconnobloguiter à donf sur les pédales sur des sujets aussi divers que variés et réciproquemet, toujours en respectant la limite du raie zonable.

Publié dans:au banc d'essai |on 4 septembre, 2009 |18 Commentaires »

C’est le cent vingt septième fafiot!

Jeudi 30 Octobre 2008

(du premier test de matos de Déconnoland)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Mardi matin, je me suis dis, tiens franck 77, tu vas t’accorder une journée sympathique, mais tu vas rentabiliser l’affaire en enquêtant pour le blog. En effet, c’est bien beau de sortir des conneries sur l’évolution technique sans même l’avoir essayée, n’importe quel journaleux le fait.

Au banc d’essai de Déconnoland:

Le GéPêtS de type »Té-encore-là » de la marque Mage et Lent – version Europe des bouzes »

periscope.jpg

Le cent vingt sixième fafiot causait du GéPêtS, et afin d’affiner l’enquête, j’ai acquieru celui de Paulo Niais (voir fafiot 126) contre une vingtaine de rôts. Paulo, quant à lui, a investi dans un sonar, matos plus cousteau et à des couettes par rapport à ses besoins.

J’ai testé le matos, en allant voir Tante Akule. Je connais le chemin, donc le test est comparatif à donf.

Je montis dans ma Jyva 4, et la première chose fut de percer le pare brise afin d’accrocher le bout de plastoque. J’ai fait des trous de diamètre inférieur à une pièce de monnaie, pour pouvoir me les faire reboucher par Midas, à qui rien ne lui échappe, qui enverra sa douloureuse à mon assureur.

Tout mon matos légal de sécurité est en place. J’ai la bouteille de jaune dans la boite à gant, et la caisse de rouge dans le coffre. Y a des blaireaux qui posent la bouteille de jaune sur le dossier du siège passager, mais quand on pile un peu sécos, ça traverse le pare-brise, et le trou est plus gros qu’une pièce d’un Euro, ce qui donne des frais supplémentaires inutiles.

Une fois le zimbrec brélé, je le programmus:

  • adresse de départ: crèche de franck 77

  • adresse de destination: casbah de Tante Akule

  • type de véhicule : toi même, malpoli.

  • type de route: goudronnée sans raquette.

  • carburant: moitié calva, moitié fioul à fondue

  • voix guideuse: tout sauf celle de ma belle soeur

Je validus mes réponses, et le GéPêtS, me dégoisa son verdict:

  • Heure de départ : tout de suite

  • Heure d’arrivée: dans l’avenir

  • Durée de trajet : 5 bières

  • Consommation : pas plus que d’habitude

  • longueur de vois express: 3mètres 25

desert03.jpg 

Pour avoir fait le trajet souvent, je me suis dit que le GéPêtS n’était pas loin de la vérité, et qu’il devait connaître un raccourci d’au moins 400 yards, car d’habitude je mets six bières en temps.

J’appuie sur la touche games tarte:

Sans surprise, le GéPêtS m’indiqua que si je voulais avancer, je devais démarrer. Un peu vexé, je mis le contact.

« Va tout droit mon bouchon »

Gigot, et je traverse la porte de garage sans cul férir! Comme quoi, la technique, c’est bien , mais cela ne résout pas tout.

L’avantage, c’est qu’au retour, je pourrais rentrer dans le garage sans décuter du poste de commandes.

Je me suis laissé guider par la gouinasse qui m’indiquait le chemin avec des termes pas trop aimables et une voix aussi sexy que mon congélateur. Comme je connaissais le chemin ,et qu’elle commençait sérieusement à me gonfler le boudin en me prenant pour une quiche, au bout de deux bières de trajet, je lui ai dis « ta gueule » et j’ai appuyé sur la touche game ovaire avant que je me fâche pour de bon.

Je suis arrivé chez Tante Akule, qui était toute ben aise de voir ma trogne. Elle m’a demandé si ça allait, je lui ai répondu que c’était ma taille, et elle m’a fait rentrer dans son tumulus qui humait bon la tortore d’antan.

Et d’une mine réjouie, elle me dit :

« franck 77, je t’ai fait une surprise, je t’ai préparé une poule en daube, et comme on caille aux raisins, un bon vin chaud »

Je m’ai régalé avec la poule en daube, j’ai bien léchouillé la marmite bleue, et on s’est picolé le vin chaud (dont la recette est dévoilée au fafiot précédent).

Elle avait conservé les doses pour quatre personnes, c’est pour cela que je suis là pour en causer seulement aujourd’hui.

————————

Résultat du banc d’essai du GéPêtS de type « Té-encore-là » de marque Mage et Lent version Europe des bouzes:

- Mis en oeuvre du matos : un peu comaque

- Lisibilité de la notice : faut connaître le polak et c’est écrit petit, surtout après cinq bières.

- Rapport qualité prix : à chier

- Conclusion :

Faut vraiment être un ramier de première et un rétréci du bulbe pour se laisser guider par une merde en plastoque, qui se plante sur la consommation et qui n’ouvre pas la porte de garage. En pluche, rien n’est plus agréable que la lecture d’une carte routière de l’Hygiène, ou Miche Lin, qui maintient le niveau de lecture et de déduction.

Dans la série, la marque Mage et Lent a lancé le modèle pour aveugle, qui indique la route en braillant. Nous l’avons fait essayer à un sourd qui l’a emmené chez un kiné au lieu d’un proctologue pour se faire soigner de son nerf optique du genou, c’est vous dire si le modèle n’est pas encore au point, et que les essais en labos minables sont monnaie courante chez ces commerçants peu scrupuleux.

(franck 77)

————————–

Bon, ça c’est fait, on va pouvoir déconnobloguiter à donf sur ce que l’on veut comme des voyouxes et des vouyouzes.

 

Publié dans:au banc d'essai |on 30 octobre, 2008 |23 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique