Archive pour la catégorie 'déconno-news'

En attendant le quatre cent quarante huitième fafiot!

Lundi 18 Février 2013

(de se balancer en s’amusant…)


(Jacques Higelin – Pars)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

En attendant le fafiot suivant,

Cherchez l’erreur :

En attendant le quatre cent quarante huitième fafiot! dans déconno-news c-est-dura-lex-sed-lex-300x223

 

Publié dans:déconno-news |on 18 février, 2013 |9 Commentaires »

C’est le quatre cent quarante quatrième fafiot!

Lundi 21 Janvier 2013

(de rester modéré (du cul?))


(Bernard Lavilliers et Rudyard Kipling- Si)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais mes (à ne pas confondre avec pépé) interventions à Déconnoland sont de plus en plus espacées.

Certes, ce n’est pas le manque d’inspiration qui me bloque,  le terreau naturel de ce blogounet étant la connerie humaine, Déconnoland ne pourrait avoir qu’un développement durable, mais je suis comme vous : j’ai une vie à côté, une vie qui est souvent moins drôle!

Ma petite entreprise traverse une crise qui s’éternise, ma maladie me fait chier (dans tous les sens du terme), et un gazier d’unblog me fout des bâtons dans les roues.

Savez-vous, voyouxes et voyouzes assoiffés de déconnitude et de vin chaud que vous êtes, que lorsque l’on a un blog sur une plate-forme, il y a des forums sur lesquels on cause entre nous.

Il y a des forums techniques, des forums sur tout et n’importe quoi.

J’ai crée ce blogounet le 6 juin 2008, et mes premières interventions sur les forums doivent dater de septembre 2008. Je m’amusais à intervenir de façon autant Hinault piné que drolatique. Au début, les autres blogueurs étaient surpris par ce nouveau type d’intervention mais, de fil en aiguille, je fus adopté. Bref, j’avais autant de plaisir à écrire des petites conneries ça et là au gré des forums variés que d’écrire des fafiots.

Sur les forums, il y a ce qu’on appelle des modérateurs. Les modérateurs sont là pour éviter les dérives de tout ordre, et pour conseiller les gaziers qui ont des problèmes techniques sur leur blog.

Les mois ont passés, et nous sommes arrivés à des échanges autant intellectuels qu’hilarants, mes interventions étant appréciées. Dans la vie, un clown n’a pas d’ennemis: ça, c’est dans la vie. Il y a quelques temps, pour des raisons que je n’expliquerais pas ici, les « modos » ont changé. Ils sont sympatoches aussi, mais l’humour ne s’est jamais pointé dans leur cursus (moi l’autre?).

Dans le tas, il y en a un qui a vu que la modération lui donnait un petit pouvoir non négligeable par rapport à ses capacités. De gentil au début, il est devenu renfrogné et a pris de l’importance. Ne comprenant pas l’humour, il a pris ce qu’il appelle des « remarques désobligeantes » pour des attaques personnelles venant de ma part.

Mézigue, qui  ne me laisse pas marcher sur les arpions et ne  voulant pas qu’ un jeunot qui (p…e e……e au ..t) me  bave sur les rouleaux , je lui ai carrément rentré dans le lard .

Ce qui a fait que le gazier  se mit à sabrer carrément mes interventions  sur les forums, et a eu même le bon goût de remplacer mes coms par les siens sous mon pseudo!

Vous z’allez me dire, le franck77 a contacté l’admin pour expliquer tout ça. La réponse est : « oui » et le résultat est que je suis banni définitivement du forum!

Maintenant je lis le forum de temps en temps en pensant à la connerie que j’aurais pu écrire ici ou là, mais je ne peux plus intervenir.

Le modérateur intervient toujours avec des coms toujours à son image! Je ne lui en veux pas! D’une part parce qu’il est trop loin pour lui casser la gueule, et d’autre part parce que le forum d’unblog, qui se distinguait des autres plate-formes par ce vent de folie qu’on avait  réussi à créer est redevenu comme les autres : plat, insipide et gnangnan.

Mézigue, j’vous l’dis comme j’vous l’cause : « La modération, c’est la censure du pauvre… »

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 21 janvier, 2013 |17 Commentaires »

En attendant le quatre cent quarante quatrième fafiot !

Samedi 12 Janvier 2013

(de céder à la tradition (du bois?))


(Bernard Lavilliers – Fortaleza)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Puisqu’il paraît que c’est la coutume :

En attendant le quatre cent quarante quatrième fafiot ! dans déconno-news avatar2-234x300

Bananier et Meilleurs Vieux

de bonne heure et de bonne sans thé!

Un fafiot arrivera dans le temps et dans l’espace un de ces quatre sans fautes….

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 12 janvier, 2013 |12 Commentaires »

C’est le quatre cent quarante troisième fafiot!

Mardi 25 Décembre 2012

(de dépoussiérer la crèche comme il se doigte)


(Jean Yanne – Jouez transistors, raisonnez cassettes)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Il y en a une chiée qui croit que Noël, c’est d’aller chez la belle doche pour aller fourrer la dinde, ou le contraire, cela dépend de l’humeur de la dinde.

Il y en une autre méga chiée qui reste persuadée que Noël, c’est le jour où le bonhomme rouge à barbe blanche que l’on voit en 40000 exemplaires dans les galeries marchandes débarque dans le salon en rayant le parquet avec son traîneau et qui, tout content d’avoir déposé des conneries chinoises à des lardons abrutis de 3D au pied d’un arbre maquillé comme une vieille pute, oublie de ramasser ses crottes de rennes avant d’aller faire le con ailleurs.

A Déconnoland, nous ne nous laisserons pas faire, et nous allons revenir aux fondamentaux! Nous abandonnons la soi-disante magie de Noël aux ceusses et ceuzes qui veulent dégueuler partout en se prenant les tringlots dans les ficetrouilles des papiers cadeaux et allons, de ce pas, retâter du doigt le moment originel du zimbrec, ce dont au sujet de laquelle : la nativité.

Je rappelle aux gaziers et gazières qui ne sont pas au fait de la chose, que Noël vénère la naissance de la Rondelle divine.

La Vierge Marie, première mère porteuse de l’histoire de la crétinté, a jugé bon de dépoter le gluant au milieu d’un cheptel douteux sans même une carte vitale en fouille, et ce, au moment du pousse cahoua dans la nuit du 24 au 25 décembre -2012.

C’est pour cela que le moment fondamental de Noël est celui de confectionner la crèche en suivant une liste bien précise.

Pour construire une crèche dans les règles de l’art, il faut :

Pour l’extérieur :

- Une palette de parpaings de 20
- Du ciment pas trop gras
- Du bois de charpe entier, ou à défaut, reconstitué
- Des tuiles mécaniques
- Visseries, crayon, rallonge, outillage à main, échafaudage, un pack de Kro, etc…

Pour garnir l’intérieur :

- Un berger blanc
Une Marie avec une touffe vachement vierge
- Un boeuf de saison
- Un mouton à poils laineux
- Un âne bien monté

————————————-

Pour l’extérieur, suivre les règles de la construction me semble suffisant. Par contre,  pour dépoussiérer le côté jugé un peu trop vieillot de la chose, vous pouvez accomoder l’intérieur comme bon il vous semble.

Mézigue, j’ai opté pour « la crèche pour tous »  qui consiste en ceci :

Une fois que la mousmée a pissé sa côtelette;

Le mouton nettoie les outils en léchouillant l’issue de secours de l’artiste, pendant que le berger sonde l’ovin pour jauger de la taille de la broche qu’il faudra lui enfourner pour le boulotter tranquillou le midi.

Pour arroser ça, l’âne, bandant(*) de joie devant l’heureux évènement, se tape le boeuf qui battait le pavé depuis un moment.
((*) Ceci confirme bien que l’expression « bander comme un âne » est d’origine biblique.)

Enfin, comme le lardon est dépoté dans une crèche pour tous, le Saint Esprit ayant pris bien soin de lui foutre une teuteute à chaque bout pour satisfaire l’ambiance générale, vous pouvez le mettre dehors z’et déjà à quatre pattes pour qu’il puisse aller, en petites foulées, redonner la vue à un sourd et multiplier les sexes…

Et voila le produit fini :

C'est le quatre cent quarante troisième fafiot! dans déconno-news creche-pour-tous

Bon, ceci n’est qu’ une suggestion de montage. Mais si vous conservez l’esprit (Saint?), vous serez sûr, au moins, d’avoir une crèche non seulement originale, mais aussi au goût du jour, pour la plus grande joie des petits et des grands.

Ceci dit (Brahim?), Noyeux Joël à toutes et tous, non mais!

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour raconter ce que voulez faire avant la fin du monde , il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 25 décembre, 2012 |15 Commentaires »

C’est le quatre cent quarante deuxième fafiot!

Vendredi 21 Décembre 2012

(de passer la fin du monde dans de bonnes conditions)


(Les cow-boys fringants – Plus rien)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Aujourd’hui, si on se démerde bien, c’est la fin du monde! Enfin! Depuis le temps qu’on nous beurre la raie avec, ce sera une bonne chose de faite (de Pâques?).

Si on mégote un peu, la fin du monde a déjà eu lieue. En gros elle s’est passée entre le Plyobcène Inférieur et le Paléocène de Ménage, cette période étant appelée plus précisément le Crétincé mal Barré.

Et oui, ce blogounet, non seulement est aussi hilarant qu’un journal du play-mobil de France-Boeufs, mais en pluche, on y apprend des vraies trucs d’une réalité imparable et implacable (comme ma belle soeur).

C’est en effet à la période du Crétincé mal Barré que le monde a commencé à être niqué avec une fin prévisible qui, d’après Nostra d’Anus, célèbre Astrogogue des années lumières, se situe, à la louche, entre le moment où l’on ne peut plus rire de tout et l’instant où ça va me reprendre, ce qui situe la chose à 8 heures moins le Sicard, ce soir.

Mais vous z’allez me dire chers lecteuses et lecteurs nettement moins abrutis que les ceusses et ceuzes d’un autre blog limitrophe, que s’est-il passé pendant le Crétincé mal Barré pour que l’issue soit aussi horrible? Et bien il s’est passé, tout bêtement (c’est le cas de le dire) que le singe devint con! Et d’ailleurs, je vous conseille la lecture de cet excellent ouvrage « Et le singe devint con! » de Cavanna, qui est devenu introuvable et l’on ne sait pourquoi. J’en ai un exemplaire, mais je ne vous le prêterai pas, non mais!

C'est le quatre cent quarante deuxième fafiot! dans déconno-news et-le-singe-devint-con-cavanna

Il est clair qu’avec la suprématie de la connerie, et l’ampleur (Vive l’Ampleur!) de celle ci qui fait force de loi, on ne peut pas s’en sortir!

Il y a des émissions à la con, des sondages du même métal ce dont au sujet de laquelle la fin du monde.

Il y en a qui profitent que ce soit la fin du monde pour  mener des actions à la con!

Par exemple, Philippe Torreton écrit publiquement un torchon à un mec qui a du talent, lui!

Un autre exemple étant celui du  Président de la République, himself, de son retour d’Algérie, faisant escale en Italie pour s’excuser auprès des Romains des baffes qu’Obélix leur a mis.

fin-du-monde-300x269 dans déconno-news

Donc, comme chacun y va de sa sauce, je vais vous dire ce que je vais faire avant la fin du monde:

1. Je n’ai pas mis la poubelle sur le trottoir alors que les éboueurs ne passent que le vendredi!

2. J’ai posté mon acompte de TVA (date limite de paiement le 21/12) en rajoutant 10% de pénalités sur  le montant du chèque uniquement par vengeance!

3. Je ne perdrais pas mon temps à écrire un message sur le blog d’ Yves Poey pour le traiter de malade mental obsessionnel à euthanasier vite fait bien fait pour soulager l’éducation nationale d’un poids mort!

4. J’irai à l’hôpital rendre visite à mon voisin en phase terminale. Il était très chiant à tailler la haie mitoyenne ras la bite pour reluquer chez moi, à repeindre le grillage de la clôture tous les ans, et à frimer avec son train de vie de SeuNeuCeufiste en retraite depuis 45ans. Et pour parfaire cette bonne action, je profiterais de la nouvelle loi sur le suicide assisté pour lui foutre un bon coup de bêche sur la tronche afin d’atténuer légèrement ses souffrances.  Comme j’ai du coeur, j’utiliserais le plat de la bêche, car le tranchant risque d’éclabousser la famille…

5. etc…..

(Je complèterais au fur à mesure dans la journée avec vos conneries, car je n’ai pas que ça à foutre…)

Demain, je vous expliquerais ce que je trouve de bon ton de faire un lendemain de fin du monde.

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour raconter ce que voulez faire avant la fin du monde , il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 21 décembre, 2012 |17 Commentaires »

C’est le quatre cent quarantième fafiot!

Lundi 17 décembre 2012

(d’avoir défilé sans filets)


(Queen – A kind of magic)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Comme le dit si bien le dicton : « Mézigue j’aime bien le dimanche, c’est  le jour où l’on s’emmanche ».

Ah quelle bonne journée hier! Je vais vous la narrer (du cul?).

Très tôt, hier matin, j’entendis frapper à mon huître. C’était mon coiffeur, Jean Kulassec!

« Punaise à poil! », lui dis-je étonné « Que ce passe-t-ilrque? tu es vachement vaginal ce matin! ». ( Oui, je tutoie mon coiffeur car il s’occupe très bien de ma raie).

Il me dit tout de gigot:

« Tu me  parais palichonne ma puce, viens avec moi, la mairie de Mézydonc-Ymboncoult a mis un car à dispo pour aller défiler à la Capitale entre le Quai Branly et la Raie Publique!

- Si tu veux Jean, mais pourquoi on va défiler?

- Ben ma grande  (me dit-il en me remettant droit mon bigoudi), on va défiler pour avoir le droit de mieux s’enfiler!

- D’accord! Comme j’avais raté bêtement la Gay-Pride du printemps dernier et l’émission de Ruquier la veille, je ne vais pas rater cette occasion de voir une manif de tondeuses à deux temps et de gaziers en remorque! »

Le voyage était guilleret et bonne d’enfant. Dans le car, ils et elles se sont mis à chanter les chansons de Catherine Lara et de Patrick Juvet.

On attaquait le premier couplet de « Tronché dans la nuit », célèbre chanson de Frank Sinatra (Stanger in the night), quand le car arrivut à destination!

Il y avait des courageuses qui portaient leur tenue de Gay-Pride! Là, je dis « Môssieu », car ce n’était pas un temps à se déguiser en parking à vélib!

J’ai même revu mon pote Jérémy Laplume qui portait son stand de prêt à porter pour garçon et filles d’honneur au mariage pour tous.

C'est le quatre cent quarantième fafiot! dans déconno-news marchandeplumes25(Jérémy Laplume – Vestiaire)

Jean Kulassec et mézigue, on a réussi à s’enfiler, se faux filet, se faufiler à côté de Cécile  (ma fille?) Duflot.

On a passé la journée à tenir la banderole en chantant « tous en file, tous en file », sur l’air du célèbre « Tous ensemble, tous ensemble! » écrit par Rougeot de Lille, jenenveuxplustiste de la vie duraille, puis on a repris comme un seul homme (si j’ose dire!):

  »Dans les Roses, naissent les filles
Dans les choux, naissent les garçons
Et dans l’oignon, tous mes potes iront… »

 sur l’air de la célèbre comptine « Il fourre, il fourre le curé » « Il court, il court, le furet ».

J’étais même à côté de Cécile Duflot quand elle a été interviewée pour expliquer sa présence ici.

Elle a dit:  »Je suis là en tant que ministre du logement, et je suis persuadée que tous ces culs accueillants me permettront sûrement d’y garer une foultitude de sans abris jusqu’à la fonte des glaces! ».

duflot_manifeste_mariagepourtous-300x128 dans déconno-news(Cécile et le désir qui monte…)

Je suis reviendu fourbu de l’expédition mais avec une nouvelle vision du zimbrec. Mézigue, qui suis hétéro (baise Pierre?), j’ai compatis et j’ai fait une bonne action pour apporter ma bière à l’édifice.

En effet, mon voisin, zoophile, me tanais depuis quelques temps pour que je l’aide à écrire une lettre à François Hollande pour étendre le mariage pour tous à nos amis à poils ou à plumes. Du coup j’ai pris ma plus belle plume (au fion?) et j’ai aidé mon voisin à défendre sa cause en expliquant au président de la Raie Publique que ce dernier (mon voisin), depuis le temps qu’il se tape son caniche abricot, aimerait bien pouvoir se marier avec, afin qu’il (le caniche) puisse bénéficier de la pension de réversion, si il (mon voisin) lui arrivait malheur!

Et c’est avec l’esprit tranquille et le sentiment du devoir accompli que je m’allongus sur le plumard avec « La PMA pour les nuls tous » en livre de chevet.

Je vous vois venir bande de voyouxes et de voyouzes assoiffés autant de déconnitude que de vin chaud que vous êtes, en pensant que PMA veut dire Potion Magique pour l’Anus!  Et bien non! la PMA, c’est vachement bien! C’est la Procréation  Médicalement Assistée.

Le bouquin, que j’ai acheté dans un stand de hot-dogs qui était sur le parcours de la manif, expliquait la PMA pour les couples de tous les sexes.

Bon, je ne suis pas chien, je vous résume l’affaire :

Dans le cas du mariage pour tous, la PMA, c’est comme si vous vouliez cuisiner un pot-au-feu avec les ingrédients du clafoutis aux cerises!

Je sais, ce n’est pas simple, mais l’un dans l’autre, ça peut faire la farce…

Tiens, en parlant de farce, ma dinde, je vais l’acheter au rayon volatiles pour tous, comme ça elle criera de joie quand elle se fera fourrer!

Et ce matin, je me levis avec le regret d’avoir été en tête de gondole toute l’après-midi d’hier, car j’avais méchamment mal au cul!

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 17 décembre, 2012 |14 Commentaires »

En attendant le quatre cent quarantième fafiot!

Samedi 15 décembre 2012

(de constater que la connerie n’a pas de limite en lançant un jeu à la con)


(Les frères Jacques – Frédo)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En attendant un nouveau fafiot à la con, je vous propose deux choses.

La première est d’écouter ce superbe texte de Bernard Dimey en ayant une pensée émue pour Georges Bellec qui le chantait avec ses joyeux compagnons à une époque où l’on pouvait pratiquement rire de tout.

En attendant le quatre cent quarantième fafiot! dans déconno-news georges-bellec-300x247

freres-jacques-andre-bellec-l-1-300x250 dans Le con de la semaine

————————-

La seconde est un jeu à la con en cliquouillant sur la tronche du gazier qui est en dessous et en tentant de laisser un com qui ne correspond pas aux idées du chef et qui ne sera ni modéré, ni tronqué, ni classé verticalement. Le premier qui m’apporte la preuve de sa réussite aura un superbe lot.

yves-poey

Avant de vous jeter dans la gueule du loup, je vous préviens que le gazier est imbu de lui-même, qu’il se prend pour une fine lame alors qu’il n’est qu’une flèche, et que si on contredit de manière juste et argumentée son propos, il dit qu’il ne censure pas mais qu’il modère…(Vous voyez le genre du nez’d'boeuf!). Bref, même s’il écrit des conneries, on ne peut pas lui dire qu’il écrit des conneries, parce qu’il répond qu’on écrit des conneries et ne publie pas le com qui lui explique par A+B qu’il écrit des conneries : le serpent se mord la queue!

En gros, le lot est impossible à gagner!

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news, Le con de la semaine |on 15 décembre, 2012 |17 Commentaires »

C’est le quatre cent trente septième fafiot en attendant la solution de la vingt huitième déconno-charadounette!

Jeudi 22 Novembre 2012

(de solliciter une audience Hollandesque (tu l’as sens?))


(Charles Aznavour – Comme ils disent)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Oui, je sais, je n’ai pas encore récompensé les récipients d’air Pineau, Antoine et Biquette, ce dont au sujet de laquelle la déconno-chardounette. Mais comme les journées n’ont toujours que deux bras et que je n’ai pas, comme Yves Poey, un temps à chier partout pour déblatérer des conneries, je vous promets que les lots seront distribués au plus tard samedi!

En attendant, je réagis au quart de tour à une nympho que j’ai ouïe hier au baveux du play-mobil sur France-Boeufs et qui m’a mis l’anus à l’orteil. Cette nympho qui m’a hérissé les poils du fion jusqu’au nerf optique du g’nou dans le sens Paris-Province m’oblige à écrire ceci :

LETTRE OUVERTE
(et trou de balle dans le même état)
à M. François HOLLANDE,
Président de la Raie Publique Française


ce 22 Novembre 2012,
à Mézieux-en-Bourbay, au 1 Place Enrico Machiasse

Mon très cher (je sais de quoi j’ cause, je suis dans les comptes de ma petite boite) François,

Vous dites que votre agenda est surchargé car vous devez réparer les conneries du gouvernement précédent. Certe, vos efforts et votre abnégation sont louables, mais le boxif ambiant est le résultat de 40 ans de conneries des deux bords qui se sont confortés dans un système à la con avec une gestion foireuse, qui, en pluche est devenu merdique depuis l’adhésion à cette putain de pseudo Europe qui fait que l’on doit douiller aussi pour résorber les conneries encore plus grosses des gouvernants étrangers.

Mézigue, qui tiens ma petite boite depuis vingt ans et qui a pour principales caractéristiques un taux de résistance Jeanmoulinesque et un trou de balle digne d’un tunnelier tellement je me suis fais entuber par les politiques économiques d’incompétents notoires mais élus par des gazières et des gazières encore plus niais, et bien mézigue, afin de pouvoir terminer cette phrase longue comme un âne, vous sollicite une  audience dans votre palais, pour vous expliquer clairement ce qui ne va pas et ce qu’il serait bon d’oser faire dans la mesure où vos calots sont plus embourbés que la moyenne.

Vous z’allez me dire: « Pourquoi, franck77, dois-je vous recevoir, alors que mon emploi du temps est aussi chargé que Jack Lang et que je n’ai pas de trou dedans (mon emploi du temps)? »

Et bien, François, je sais que vous êtes aussi pris que la grosse Lulu le jour du défilé du 14 Juillet, mais comme votre tâche pour solutionner le zimbrec du merdier français est si énorme qu’il faille que vous passiez un temps dingue, vous avez, tout de même, pris, de façon Hinaultpinée, le temps de filer un rencard à ces deux beaux enculés :

C'est le quatre cent trente septième fafiot en attendant la solution de la vingt huitième déconno-charadounette! dans déconno-news encules-300x199

(François Hollande reçoit, à l’Elysée,  deux responsables de l’association LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans de France), membres honoris-causa (mon cul?), mais actifs,  de l’AOFMM (Association des Oignons Farcis et de la Moule Marinière) et organisateurs des journées d’Allô-gouines à Méladonque (dans le Bas-Rhin)).

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Président de la Raie Publique, en mon plus profond (et il l’est!) respect.

Pour faire valoir ce que de droit, Hue Bijou et Chaud devant, non mais!

franck77

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 22 novembre, 2012 |26 Commentaires »

C’est la vingt septième déconno-charadounette en attendant le quatre centre trente quatrième fafiot derechef!

Vendredi 29  Septembre 2012

(de déconno-charadouner une fois de plus)


(Lekinn – Weakness)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on re-lançait une déconno-charadounette des familles pour faire turbiner  vos six napses en attendant que je trouve du temps pour raconter des conneries dans un nouveau fafiot?

Allez zou, balançons la soudure:

——————————————

Mon premier a le regard de Clarence

Mon deuxième te saoûles avec son redressement

Mon troisième est un lanceur de pierre

Mon quatrième fait avancer sa barque

Mon cinquième la déteste

Mon sixième lâche un gaz

Mon septième ne défèque pas haut

Mon huitième a la cadence chez un cuisiniste

Mon neuvième quitte son poste

———–oooooooo———-

Mon tout est un grand étalage de morues sur de la tôle

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

(franck77)

 —————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:déconno-news |on 28 septembre, 2012 |58 Commentaires »

C’est la vingt sixième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente quatrième fafiot

Vendredi 21 Septembre 2012

(de déconno-charadouner à donf)


(Gilbert Bécaud – Charly t’iras pas au Paradis)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on lançait une déconno-charadounette des familles pour faire turbiner  vos six napses?

Allez zou, balançons la soudure:

——————————————

Mon premier rejetait c’derrière glorieux

Mon deuxième perce la paroi

Mon troisième mourait

Mon quatrième pompe le jus’

Mon cinquième se bat

Mon sixième causait comme une biquette

Mon septième, c’est pas comme un métier où c’est pas dur

Mon huitième vire

Mon neuvième oublie

Mon dixième fait un étron fondateur

Mon onzième s’alimenta

———–oooooooo———-

Mon tout fait beaucoup de bruit en ce moment, et pas seulement qu’à Landerneau!

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

franck77)

 —————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades --, déconno-news |on 21 septembre, 2012 |82 Commentaires »
123456...42

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique