Archive pour la catégorie 'Le coup de gueule du jour'

C’est le quatre cent quatre vingt cinquième fafiot!

 Vendredi 17 Juillet 2015

(d’arrêter de suspiscer)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Arrêtons de diffamer, de supputter, de glauser, bref de suspiscer ce dont au sujet duquel Christopher Froome.

Je me suis forgé une opinion en zieutant ce document :

https://pbs.twimg.com/tweet_video/CJ4fbr9UMAAL51x.mp4

Après une analyse fine (à l’eau?) du document sus mentionné au microscope électronique (ta mère), après avoir  procédé au décryptage du dernier  électro-encéphalo-enculogramme, après avoir  versé les extraits de son dernier seau  d’urine dans un Ti Punch doudou, je peux vous livrer dehors et déjà ma conclusion qui clouera le bec aux détracteurs (Fergusson?) et aux malfaisants de tous poils que le dealer  (ou leader, je ne suis pas balèze en rosbeef) de l’équipe Sky (aux raisins?) n’est pas dopé mais qu’il est tout simplement pressé d’arriver non mais!

——————————-

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

 

***** Une nouveauté plus du tout récente, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans:Le coup de gueule du jour |on 17 juillet, 2015 |3 Commentaires »

C’est le quatre cent cinquante troisième fafiot!

Samedi 20 Avril 2013

 (de prédire que le printemps sera de bourges ou ne sera pas…)


(Gilbert Bécaud – Mr Winter go home)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Avant d’exposer les causes de mon courroux hebdomadaire, j’m'en va vous causer d’un de mes voisins, Roger, (Ro pour les intimes) qui vit son homosexualité  au grand jour, surtout quand le soleil darde de ses rayons les premiers bourgeons turgescents (mon cul?), et qui n’hésite pas à jouer à la brouette de zanzibar avec sa moitié (Pierre) afin de préparer le terrain pour les futures semences dans son pote âgé. Donc, à chaque fois que l’occasion de creuser son sillon se présente, Ro baise Pierre. Cela ne me dérange pas outre mesure tant qu’il ne taille pas la haie mitoyenne ras la bite.

Bref, mon voisin, qui est gay comme un italien quand il sait qu’il aura du vin et pas ma femme, participe à toutes les manifs pour ou contre le mariage pour tous! Vous avez bien lu! Que la manif soit POUR ou CONTRE, il participe.

Mézigue, qui suis assoiffé autant de connaissances que de vin chaud, je lui ai posé la question ce dont quoi qu’est-ce et comment ce fesse?

En fait, Ro (qui bat l’boa?) m’a avoué, qu’étant tellement fêlé du mandrin et frénétique de la rondelle (qui fait l’printemps), il participe à toutes les manifs, car, ce qu’il adore, c’est quand elles se terminent et que les cortèges s’ébranlent! Ça lui fait un bien fou!
 
L’un dans l’autre, son raisonnement se tient! comme son slip…

Mais revenons plutôt aux raisons de mon ire (*).

Tout d’abord, les températures qui montent. Je pense que cela a assez duré, de diou! Vous êtes tranquillou chez vous dans votre burlingue à taffer peinard en écoutant un CD du mime Marceau, et, au moment de la pause vous ouvrez la fenêtre pour pouvoir profiter du chant mélodieux de la grisette à tête bleue, ou du pistoulis à bec verseur, et bien non! Vous entendez une cacophonie de tondeuses, un fatras de motoculteurs, un immonde concert de débroussailleuses, en gros le merdier produit par l’homme qui veut casser la gueule à la nature alors qu’elle vient juste de se réveiller.

Ensuite, il y a les premiers grands cons qui vont chercher le pain en pantacourt, maillot de foot et tongs annonçant une période de rienfoutage nuisible à l’essor économique de notre beau pays qui mériterait mieux que ça.

Puis il y a ces putains de bagnoles décapotables qui sortent du bitume comme les champignons des prés aux premiers beaux jours et qui traversent les villes à tout berzingue dispersant une musique non seulement hurlante mais aussi directement écrite avec une brosse à chiotte!

C'est le quatre cent cinquante troisième fafiot! dans le coin du pote âgé moulin-fournier1
(1er live du printemps de bourges)

Enfin, je vous fais grâce de tous ces canards qui atterrissent régulièrement en phalconne à Ville-à-Couilles-Blètes (ou Orly) qui disent « Même pas mal, j’y retournerais » et qui sont acculés aussi bien par des politiques opportunistes qui, à priori, n’ont rien d’autre à foutre que de dérouler le tapis rouge, que par des journaleux qui nous bavent sur les rouleaux en nous imposant leur informations de merde qui feraient double emploi au moment du dessert chez Ikea.

Comme le clamait le Baron Henri de la Villardière-du-Pont-de-la-Voulgette qui adorait terminer sa journée en entendant le loup, le renard et la branlette : « Ça fait du bien de l’avoir dit de Diou! ».

Sinon, à part ça, ça va…

(*) « Je rappelle aux ceusses et ceuzes qui arriveront de manière Hinault pinée sur ce fafiot en tapant « brouette de zanzibar » sur Gogole et qui n’auraient pas de dico sous la main, que l’ire n’est pas un oiseau à douze cordes, mais une grosse colère qui fait sortir les Zeus de la tête »

———————————————————————–

(©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

 **** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

 **** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

 ***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

C’est le quatre cent quarante cinquième fafiot!

Jeudi 24 Janvier 2013

(de dénoncer un véritable scandale)


(Michel Sardou – J’accuse)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Et si nous crayons (du verbe créer au stylo pointe fine) une nouvelle catégorie intitulée sobrement « Le coup de gueule du (jour) ».

Le coup de gueule du Jeudi 24 Janvier 2013

Ce dernier sera bref et circonsis (comme le dit mon pote Jérémy Matournée au Bar de l’Etoile et du Jaune réunis).

Ce jour, je suis vraiment scandalisé par ce retour en grandes pompes de Florence Cassez!

C'est le quatre cent quarante cinquième fafiot! dans Le coup de gueule du jour florence-cassez-300x185
(une photo dédicacée – mais non, c’est Florence, pas Eddy!)

En effet, cette dernière arrive à Roissy, alors que le réceptacle officiel des gaziers et gazières qui ont fait des conneries à l’étranger est la commune de Ville-à-Couilles-Blètes!

J’espère que quand celle-ci recevra la légion d’honneur, tout de suite après la parution de son bouquin « Les enlèvements pour les nuls » aux Editions Carambar, elle réparera cette offense dans son discours en présentant ses excuses aux Villàcouillespleins et Villàcouillespleines.

(Plus d’infos sur Ville-à-Couilles-blètes ici :

http://franck77.unblog.fr/2012/03/02/cest-le-quatre-cent-treizieme-fafiot/)

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:Le coup de gueule du jour |on 24 janvier, 2013 |8 Commentaires »

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique