Archive pour la catégorie 'Tour de France 2008'

C’est le quarante neuvième fafiot!

Dimanche 27 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 21ème étape: ETAMPES/ PARIS-CHAMPS-ELYSEES 

(d’ une étape qui n’est pas obligatoirement banalisée)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Le tour est terminé, qu’ils disent, mais à quoi sert la dernière étape? J’ai passé la nuit à lire les trois volumes du règlement, et il n’apparait aucune interdiction de jouer la course le dernier jour. Tenez, moi, Pineau, si je prends un raccourci à la sortie d’Etampes, à droite après le bar du « Goujon voyageur », je fonce comme un taré jusqu’à Paris et je mets 1 h 12min 59s dans la vue à Sa se Trait,  le tour est joué, mais pas pour lui. Qu’est ce que vous en pensez-t-il?

carte21.jpg

 Le parcours est classique. Tranquilloux jusqu’au péage de Saint Arnoult, puis la vallée de Chevreuse pour ceux qui ne veulent pas prendre l’autocroute. Le tri va se faire non pas à Castin, mais à Saclay, puis une petite bronzette à Derrière le Buisson où chacun fera ses pretites affaires perso. La caravane reprendra la route d’ici en direction des Moulineaux. Partie de campagne ensuite dans les champs d’Alizée (celle qui se lave nue). Le premier qui passe la ligne n’a pas intérêt à avoir le Q I d’un beignet, car il devra se rappeler qu’il a encore sept tours à faire.

profil21.jpg

Vu la fatigue des couriteurs, ils n’ont pas trouvé nez ça sert de coller un col hors ca thé g’au riz!

 

galeriemembreleversoleillevedesoleilsuretampes.jpg

Il est cinq heures, Etampes s’éveille…………..et moi, je vais me coucher!

franceparisboisvincennesprostituees1.jpg

Au bois de Vincennes, l’équipe médicale est déjà prête pour accueillir les retardataires. Un bon massage avant que les roues pêtent……….ça ne peut pas faire de mal.

Un point de la course à 14 h 19

Poulie dort encore, Phosto copie sur son voisin, Thève n’est pas venu, Hinault sent les mains pleine, Inedu-reine d’Espagne bat Hamontesse  5 à  2 ….et qui peut le thon peut la lotte (Basque).

16 h 46

Ils arrivent sur les Champs. Ficelles de caleçon à notre photographe adjoint Dany Kon qui nous fait, à l’instant, parvenir le cliché.

champselysees.jpg

17 h 48

Gert Steegmmans gagne l’étape du jour. Au tour de La Noée de distribuer les breloques. Je n’ai pas vu sa copine de scène, Colombine, dans les tribunes. Peut-être est-elle auprès de l’équipe médicale d’après tour pour un dernier brieffing.

 

 



 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 27 juillet, 2008 |42 Commentaires »

C’est le quarante huitième fafiot!


1ère PARTIE

Samedi 26 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 – 20ème étape: CERILLY/SAINT-AMAND-MONTROND

(d’ une explication entre cinq couriteurs)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Nous voici à la dernière étape contre la montre individuel à la veille de l’arrivée aux Champs-Zé. Le jeu consiste à mettre un vélocypédiste et une montre sur la ligne de départ. Le premier arrivé de l’autre côté est déclaré vingt coeurs.

 

Cinq protagonistes encore en piste:Carlos SASTRE l’espagnol, qui courre contre un réveil, Franck SCHLECK, le luxemburgien, qui s’affronte à un oignon de 1912 (il pourra certainement se le mettre…….), Bernard KHOL, l’autre chien, le frère d’Helmut, défit un coucou, Cadel EVANS, le kangourou va couriter contre une  pendule contoise, et Denis MENCHON, le russe, va provoquer un cadran solaire. Les paris sont tout verts. Les 140 autres rescapés courrent pour du beurre et feraient bien d’aller directement faire leurs courses au Carrouf d’Etampes, primo parce que demain, ça sera fermé, et secondo parce qu’après trois semaines de randonnée, ils vont trouver le frigo vide en rentrant à la maison.

carte20.jpg

Le parcours du jour s’effectue sur 53 km dans une région plutôt sympatoche. Aucune difficulture relieffatoire. Un petit manque d’organisation cependant: ils font une pause saucisson-kil de rouge au bout de 30 bornes (ils feraient mieux de prendre leur précautions avant de partir).

profil20.jpg

cerilly.jpg

saintamandmontrond.jpg

Quelle est la différence entre Cérilly et Saint-Amand-Mon-Rond? Le premier n’a pas d’église alors que le deuxième en a une. Au Monce un Michel, ils ont réglé le problème en mettant le patelin et l’église sur une même photo, c’est ça la classe, c’est d’ailleurs ce qu’on appelle une photo de classe.

montsaintmichel.jpg

Sans surprise, au général: 1- Carlos SASTRE, 2- Cadel EVANS, 3- Bernhard Kohl.

 

Chumi a fait très fort. Les Mon Rond d’oie et les Mon Rond d’elles ont eu un beau pèce-tacle.

2ème PARTIE

Rue Brique « Mais t’es haut » 

L’anticyclone des Açores s’est éclipsé en reuteuteu en oubliant de fermer le robinet.

la France est pliée en quatre:

- A la pointe Bretagne, c’est pas mal. Mireille va faire des écono-croques de Framéto.

- Le pourtour méditerranéen, de Bilbao à Tamanrasset sera ensoleillé et il faudra éviter de rester à l’ombre où le thermomètre affichera une trentaine de degrés.

- Le quart de Brie va couler une bonne partie de la journée.

- Dans le reste du pays, palmes-masque-tuba obligatoire.

Les températures sont en dessous des moyennes de saison. Il faudra se rattraper à la prochaine interro.

Dicton du jour« Peau de l’ours qui mouille ne mérite pas de mousse ».

 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 26 juillet, 2008 |24 Commentaires »

C’est le quarante septième fafiot!

Vendredi 25 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 19ème étape: ROANNE/MONTLUCON

(d’ une promenade de santé pour les ceusses qui se tapent de la tunique verte)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Comme prévu, l’étape d’hier n’a pas donné grand chose, à part les quatre zoulous qui ont tapé la belote au col de La Croix de Mon Vioque et qui sont redescendus au bivouac vers 22 heures pour le vin chaud. C’est Cunégonde et Mori (à ne pas confondre avec Chat Fautteau et Maury), deux ritals de l’équipe L’Ampoule qui ont gagné la partie contre deux autres ritals de la même équipe. Ils comptent faire la revanche aujourd’hui dans la côte de Belle Nave.

Ceusses qui ont suivi les infos sur Reuteuleu cette nuit savent qu’il y a eu une étape en nocturne entre Synté-Tienne et Roxane: 64 km dont une bonne moitié d’autoroute. C’est Papa Schrek qui est arrivé le premier, suivi immédiatement par le fourgon de la maréchaussée (par André). Papy a déclaré: « Je vous signale, je n’ai rien aux dents! ».

To day, comme on dit dans le Berry, le tour va serpenter benoîtement entre Roxane et Mon Luçon en passant par des bleds qui n’ont jamais été répertoriés par le guide des Miches de Line.  Le pique-nique est prévu à Cent Pour Cent Pur Fioul, en pleine Pampa. Cette étape devrait être un bon coup pour les sprinters, mais caisse qu’un sprinter, me direz-vous? Non, vous ne vous demandez pas, je vais vous le dire quand même: C’est un Gugusse qui suce les roues toute la journée et qui met la gomme dans les 23 derniers centimètres pour se faire sucer à son tour par la nénette en vert qui est grimpée sur le podium. Elle lui enfile, si j’ose dire, une vareuse verte sur son tee-shirt qui trouillotte à 15 mètres, et le champion a gagné quelques pions à coller sur son cahier de vacances.

carte19.jpg

Le premier qui trouve un patelin valable sur cette carte a gagné un viquende à Guéret avec ma soeur.

profil19.jpg

roanne.jpg

                                            Roxane et ses ponts sur la rivière Kwaï…………

concarneau.jpg

                                   ………….le port de pêche de Mon Luçon.

15 h 24

A Cent Pour Cent  Pur Fioul, les sacoches ont été distribuées. C’est pas la Tour d’Argent mais on s’en rapproche. Au menu, trois p’tits Lu, un Bounty et un carré de contreplaqué mijoté dans sa sciure. Rien à signaler pour la course proprement dite. Les deux échappées peuvent prendre trois jours d’avance avant d’inquiéter le peloton et les favoris.

16 h 01

 point19.jpg

Le Roy et le p’tit Prince se sont Allier pour la prise du château des Ducs de Bourbon à  Mon Luçon.

17 h 07

Cha va,  Nel?  Un peu, mon n’veu,  Syl vain est bon, cha va.

 

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 25 juillet, 2008 |77 Commentaires »

C’est le quarante sixième fafiot!

 Pré en bulles

Chères déconnobloguiteuses (qui ont dû se barrer avec Philémon), et chers déconnobloguiteurs, aujourd’hui sera un poil particulier sur ce bloguounet qui a pris de l’ampleur, comme nous le supputions il y a quelques jours.

Il faut que vous sachassiez que je me barre une semaine pour me prendre la tête à deux mains et faire le point avec moi-même.  

En vérité au jasmin, il faut que j’aille me vider la tête et le premier qui dit que ça ne me prendra pas longtemps, c’est ma main sur la gueule et un stage de goupillon farceur avec l’abbé Queutard.  

Mais je ne vais pas vous laisser tomber et vous n’allez pas vous morfondre en mordant vos petits doigts  pendant une semaine jusqu’à obtenir des membres très moignons, et ce, même si aucun d’entre vous n’a encore payé son abonnement.  

Donc aujourd’hui, en test, j’ai trouvé un intermittent du blog en la personne de Gilbert Pineau que vous connaissez bien.  

Gilbert Pineau est le célèbre auteur du tube « on va s’torcher », à ne pas confondre avec Gilbert Monpanier qui, lui, a composé « on va s’aimer mais sous trithérapiques ».  

Alors j’ai l’honneur de vous présenter le premier fafiot de Gilbert Pineau qui, j’espère ne fera pas un coup d’état pendant mon absence, étant donné que je lui ai dit aussi qui était Raoul.  

Alors accueillez Gilbert comme si c’était votre frère ou votre sœur, et de toute façon je ne me barre que Samedi, donc je suis encore là pour vous beurrer la raie avec mes déconnitudes.

—————————————————————

1ère PARTIE

Jeudi 24 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 17ème étape:BOURG-D’OISANS/SAINT-ETIENNE

(d’ une étape qu’elle va être de transition avant l’explication finale)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Jusqu’à Mon Luçon demain, les deux étapes ne devraient pas apporter grand chose, sauf si Carlos-ça-se Trait tente de Con forter son avance pour assurer le coup ça me dit. Aucune difficulté majeure pour rejoindre Synté-Tienne où le peloton (les miches) sera hébergé à l’hôtel « des Larmes et du cycle » chez Manu Fransse (un pote).

carte171.jpg

Profil peinard, ça descend tout le temps pour passer de 714 mètres à 493 mètres. Pour monter les côtes, il suffit de mettre le pro-fil allant vert ou de faire demi tour.

profil18.jpg

bourgdoisans.jpg

De Bourre Doigt Le Zan dans le Parc National des Ecrins (de verdure)………………

saintetienne.jpg

                                                                                           … à Synté-Tienne, ancienne capitale du spad.

point à 16 heures bouze:

point18.jpg

Deux couriteurs  ont fait la valise pour arriver les premiers dans le chaudron à Synté-Tienne. Le peloton se la coule douce à 10 broquilles tandis que 4 vélocypédistes sont restés en haut de La Croix de mon Vioque pour taper le carton.

à Synté-Tienne:

classements18.jpg

honneurs18.jpg

 ————————————————————

2ème PARTIE

(de faire aussi de l’info, tellement c’est poilant)

Info 1 : (franck 77) 

Jean Christophe Niel, directeur général de l’ASN (Autorité des Sauve qui peut Nus-cléaires), rassure les ceusses ou ceuzes qui se posent des questions en confirmant qu’ils avaient des seaux en téflon pour récupérer les dégoulinures au Tricastin.

Stéphanie Biabaut (voir notre photo), responsable de communication du site a déclaré :

  »même pas mal! et viendez tous faire du camping on fournit la lumière »

tricastin.jpg

(Crédits photos : Le bulletin de chez Tricastin – Le JO (Pêt qui noie?) du club)

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 24 juillet, 2008 |65 Commentaires »

C’est le quarante cinquième fafiot!

Mercredi 23 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 17ème étape: EMBRUN/ALPE-D’HUEZ

(de la dernière étape de haute montagne, qu’elle est la plus belle)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

C’est l’étape reine du Tour de france à mon humble avis. « The » étape qui fait partie des classiques de la grande boucle, avec, excusez du pneu, 3 Cols hors cathé go riz et quelques noms de côtelettes qui, pour les suiveurs, sont autant de noms que l’on peut associer à des épopées dans l’histoire du tour.

carte17.jpg

Quand on évoque  le Col de l’Autre Taré, le Col du Gars Liebig, le Col du Thé les Graphes, le Col de La Croix Deferre et enfin la montée sur Sophie d’Huez, cela donne envie de poser son prose dans le canapuche pour regarder la téloche, tel un touriste.

profil17.jpg

Manque de bol, on peut se gratter car il faut aller bosser! Duralex sed lex comme on dit en appâtant les indigènes avec de la verroterie.

Tout d’abord, histoire d’assurer et de recevoir de la flotte sur la tronche, on part du bled alpin breton Embrun, qui n’a pas failli à son humidité à la 15ème étape.

14h11:

galibier2.jpg

point117.jpg

Le gars Liebig est passé et les costauds s’observent! Je crois que si ils s’observent jusqu’aux vêpres le luxembougien géant vert se chopera une grosse bite pour la victoire finale, car du côté des tempes il perdra beaucoup de plumes. Le kangourou  prendra une sérieuse option si la journée se passe à se sentir le fion comme hier.

Notre Schumi de chez ferrari-Testarossa-testostérones est toujours aux avants postes de la course, et j’abonde dans le sens de Claude en effet, pour  une étape comme celle-ci, il faut arrêter les contrôles hinault-pinés et laisser Schumi grimper la Croix de fer et Sophie Duez en dépassant l’hélicoptère

15h00:

Ce sont toujours troix cyclistes à l’avant, on attaque le deuxième col hors cathé go riz, la Croix Deferre:

croixdefer.jpg

17h05:

Pinuche et Vélitz vont bientôt commencer à grimper Sophie D’Huez en lui retirant les lacets, ça va se corset…..

huez.jpg

A l’arrivée:

C’est Carlos ça se trait, qui a fini de grimper Sophie D’Huez en premier.

classements17.jpg

honneurs17.jpg

Publié dans:Tour de France 2008 |on 23 juillet, 2008 |86 Commentaires »

C’est le quarante quatrième fafiot!

1ère PARTIE

Mardi 22 juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 16ème étape: CUNEO/JAUSIERS

(d’une deuxième étape alpine quittant l’italiasie pour finir à Jausiers (de poulet?))

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour

Le tour part d’Italiasie, de cul nez haut. En observant la taupe au gras fi du départ, je pense que c’est tout droit jusqu’à San Petro Del Gallo Di Gorgonzola Oliveira Del Figuera Mona Del Quirontta avant de commencer à grimpouiller.

cuneo.jpg

carte16.jpg

profil16.jpg

On quittera l’italiasie par le col de la Lombarde qui est gravi pour la première fois dans le tour. C’est un col qui a de la tronche et qui se termine joliment en lacets. Il ne paye pas de mine, mais il est quand même hors cathé go riz, ce qui va apporter une chiée de points pour le maillot à pois et haltères

lacetslombarde2.jpg

D’après l’office du tourisme d’Isola 2000, le temps sera clément sur la descente pour aller becqueter à Isola Plusbas, mais d’après le guide Miche Alain, il ne faudra pas faire du hors piste comme Père Eros:

 pistesisola2000.jpg

Ensuite, ce sera la montée sur 26,7 kilomètres à 6,2% du col de la Bonette-Restefond, le toit du Tour, à na pas confondre avec la cuvette de la Tinette-Restaufond du couloir à droite.

pancartebonette.jpg

coldelabonnette.jpg

Enfin, ce sera une descente de 22km500 sur Jausiers, la plus petite ville étape du tour, recensant en effet 1002 âmes avant que Ginette Milpoire la femme de l’épicier  se soit barrée la semaine dernière pour vivre une histoire de Cunéo avec un bellâtre rital qui était content de venir acheter du vin dans ce petit bled du Maire Cantour, élu dès le premier tour d’Italiasie.

jausiers.jpg

1er point à 14h15:

Sachant qu’il sera arrêté à la frontière pour se faire désosser son spad, et avoir une scéance de marionnette pour voir s’il ne transporte pas des substances vaines haineuses, le couriteur Schumacher de l’équipe Testarossa-Testostéronne a préféré prendre de l’avance sur ses camarades de jeu:

1erpoint16.jpg 

2ème point à 15h35:

Schumi relègue le peloton à 11’23″. Avec ses 22’30″ » de retard au général, il a comblé à moitié son retard.

Si il s’arrête une fois au stand pour prendre des capsules à Paulo du labo minable Amstrong, il pourrait avoir 15′ d’avance au général par rapport à la bagnole du directeur de course.

A l’issue de l’étape:

 calssemebts16.jpg

honneurs16.jpg

————————————-

2ème PARTIE

(du devoir de dire ce qui se passe de temps en temps pour les cyclomophobes)

A Z’y-Va-les Cormeilles, une patiente est venue consulter le professeur Anne Nevoisturienvenir, pour lui montrer une piquouse de stique-mou.

Après analyse du résidu de dard au microscope électronique Tamair (fabricant suisse) à l’optique Epusse (fabricant de lentilles chez Uel, Bond Uel), le professeur a révélé que c’était un moustique tigré, à ne pas confondre avec le tigre des moustiquaires.

Les symptomes de savoie sont simples, quand le mousse tique, le patient chie goungounia.

pensuerpiqu.jpg

(Crédits photos : Sans thé Magazine spécial Frédéric Dard – « un des symptômes du chie goungounia: le patient ne pense qu’à dépoter des rondins ou à couler des bronzes dans les cas les plus critiques » (dixit Professeur Belpomme, interrogé sur la question, du fond de son cabinet))

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 22 juillet, 2008 |53 Commentaires »

C’est le quarante troisième fafiot!

1ère PARTIE

Lundi 21Juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - JOURNEE DE REPOS

(de la seconde journée de rienfoutage du peloton)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Aujourd’hui, les couriteurs cyclotymiques profitent d’être à l’étranger pour se tirer sur l’élastique du hamac.

profiletape.jpg

(Profil de l’étape fourni par Hamac and rôts Hebdo – parle à mon Cuneo, aujourd’hui j’men tape du vélo)

Ils ont tous envie d’être gais comme des italiens qui savent qu’ils auront pas ma femme et du vin.

Ils se feront livrer par Maxi-Maux, la spécialité locale pieds-montaise qui est la pizza quatre panards, suceront des glaces au parfum de boyau pour ne pas trop perdre le rythme et chanteront à tue-tête aux Soles à Millau.

16h30, un point sur la route du tour:

Merdum, je n’ai vu passer personne.

——————————-

2ème PARTIE

(d’en profiter du repos de la grande boucle pour ne pas la boucler sur d’autres propos)

Hier, au trot qu’à des rots, il y a eu un concert exceptionnel de Colombine et de sa formation « les choses bêtes en cours ».

Après six ans d’absence des scènes, elle est revenue faire la promo de son CD avec son titre phare « Jungle Bells » dont les paroles sont écrites par un ex mannequin très tôt inaudible, et la musique composée par l’idole des jaunes en Séchan des topettes habitué des singles de bois.

Que d’émotion chez les 8000 spectateurs sur le final de la chansonnette, à l’image de Colombine:

betancourttrocaderot.jpg

(Crédits photos: Rock and Folle de la Messe Hebdo – trôt qu’à des rots live)

Le Maire de Paris, ému aux larmes, a invitée Colombine pour l’inauguration de Paris-Plage, afin qu’elle puisse bénir les beaux gros tas qui vont s’allonger sur Georges Pompe Idou pour lire Water-Closer, ou Suerduku.

phoques2.gif

(Crédits photos: Rock and Phoques Hebdo – Paris-plage, voies sur berges)

Info de dernière minute

Le maire de Paris, dit le couloir de bus pour les intimes, tête d’affiche dans « Un Tram Ouais nommé désir », a décidé de jumeler Vélib et Paris-Plage.

Il a inauguré le premier parking  à Vélib sur Paris-plage qui joindra l’utile à l’agréable pour certains:

fessesplage.jpg (Crédits photos: Met-trop -  »premier à raie de Vélib à Paris -plage »)

————————————–

Effets mes rides du 21 Juillet

Aujourd’hui, 21 juillet,c’est la saint Victor, donc bonne fête à tous les facteurs.

Souvenons-nous que le 21 juillet 1960, Sirimavo Bandaranaïké devient premier ministre de Ceylan, ce que l’on oublie un peu trop facilement je trouve.

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 21 juillet, 2008 |56 Commentaires »

C’est le quarante deuxième fafiot!

1ère PARTIE

Dimanche 20 Juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 15ème ETAPE: EMBRUN/PRATO NEVOSO

(de la première vraie étape alpine (d’huitre) qui se terminera en Italiasie)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Aujourd’hui, le passe montagne sera très utile pour les couriteurs cyclopédiques, dès le départ pour sortir d’Embrun, qui aurait mérité de se situer en Bretagne.

embrun.jpg

(Embrun-photo en couleurs)

C’est après le col d’Agnel, qui est hors cathé go riz, que les forçats de la route se retrouveront en Italiasie, et traverseront autant de patelins ritaliens sentant bon le parmesan, le chianti et des pieds montés (à ne pas confondre avec les pieds paquets qui sont plus près de la poste).

carte15.jpg

profil15.jpg

Le ravitaillement de nouilles se fera à Melle, ce qui n’est pas sans rappeler une villiégiature de madonne

L’étape se termine par un col de 1ère catégorie, le Prato Nevoso, qui vaut bien autre chose.

kilometre15.jpg

En analysant un peu la taupe au gras fi de l’arrivée, la ligne bleue me parait plus directe que la ligne de crête à ne pas confondre avec la ligne de cock (ovin):

pratonevoso.jpg

A l’issue de cette première étape, on aura reconnu les hommes forts du peloton (tes fesses?) et les prétendants à la tunique ta mère jaune auront plantés les premiers jalons pour la victoire aux Champs.

Mais il ne faudra pas tuer la peau de l’ours, car les jours qui suivent seront autant d’étapes de haute et moyenne montagne où tout peut arriver, même un cycliste.

16h07:

point114.jpg

4 coureurs en tête dans la vallée avec 16 minutes d’avance sur le peleton

Martinez de Ouskaïdi-ouskaïdel, Gerrans du Crédit Arboricole, Arrieta d’AG2R d’un coureur et Pate de Gamine Chipolata

à l’arrivée à Nève au zoo:

Finalement c’est le kangourou du crédit Arboricole qui a gagné.

Nous avons assisté à un très beau final dans les 10 derniers kilomètres, et c’est le Luxembourgien Franck Schleck, épaulé par son ch’tit frère qui peut s’enfiler un jaune.

Elmutt Kohl a frôlé l’exploit, mais il a la vareuse à pois et altères.

classements15.jpg

honneurs15.jpg

L’Oscar du gadin spectaculaire est décerné à Père Eros, qui suite aux déclarations de Ben au Hit 16(64?) concernant les cyclophiles a préféré sauter la barrière de sécurité en ayant un virage d’avance sur son spad, plutôt que Roselyne Cachalot qui a été remise à l’eau par les gaziers de green-pisse juste avant qu’ils effectuent leurs contrôle.

Pour le couriteur Père Eros, Gilbert Pineau nous a donné le diagnostic au poil que je vous rapporte ici:

« Accident d’ULM dans la côte d’agneau: une épaule désossée aux flageolets. »©Pineau

————————————

2ème PARTIE

(de l’occasion d’être en Italiasie et dimanche en même temps pour causer religion et autres)

Ben au Hit 16(64 ?) a présenté ses excuses publiques, hier, à Sydney Béchet pour les coups de goupillons farceurs entre les vêpres donnés par les ceusses qui avaient l’habit de sortie parce qu’ils avaient  l’habit de prêtre.

pape.jpg

(Crédits photos: « Le Pêt-lorrain-Monseigneur Lapince / »merdum bandare dura lex »)

En signe de contrition (du bois des Ben), il a souligné qu’il ne fera plus de bénédiction urbi et zobi  en porte jaretelles sous la soutane, et que le ça sert d’os de l’abbé Queutard sera mis dans le pot-au-feu quand il fera griller un sous-pape

Publié dans:déconno-news, Tour de France 2008 |on 20 juillet, 2008 |22 Commentaires »

C’est le quarante et unième fafiot!

Samedi 19 Juillet 2008

TOUR DE FRANCE 2008 - 14ème ETAPE: NÎMES/DIGNE-LES-BAINS

(de l’urgence de quitter une région de chaudières pour approcher les alpages jaunes)

nimesbandeau.jpg

dignebandeau.jpg

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

La deuxième semaine de la grande boucle va s’achever en attaquant les choses alpines (celui qui dit d’ours a tout faux car on a quitté les pire est né), et en ayant un quota de gardes à vue bien en dessous de la moyenne par rapport à ces dernières années.

En allant jeter un oeil glauque sur oui-oui-merdia, on constate que les eaux thermales de Digne-les-Bains sont des eaux chaudes. C’est pour cette raison que les Sots-Niais du Val ont fait la gueule et n’ont pas crû bon pousser jusqu’à un bled où aucun matos ne pouvait être fourgué.

Les habitants de Digne-les-Bains sont les Dignois, à ne pas confondre avec les Tchernobyliens qui n’ont que trois noix (je l’avoue, celle ci est tirée par les schleux).

parcours14.jpg

profil14.jpg

Un petits peu de résultats à l’arrivée à Ding-l’hé-bein:

classements14.jpg

honneurs14.jpg

 

 

Publié dans:Tour de France 2008 |on 19 juillet, 2008 |22 Commentaires »

C’est le quarantième fafiot!

TOUR DE FRANCE 2008 - 13ème ETAPE: NARBONNE/NIMES

(de l’opportunité de pouvoir achever les camélocypèdes dans l’arène)

narbonnenimes.jpg

Bonjour à toute la déconnobloguiteuse et tous les déconnobloguiteurs.

La maison poulagane a loué un Algeco pour faire le ménage de 6 plombes du mat dans la caravane du tour.

Hier le grimpeur en mobylette de Sots-Niais du Val, Riccard’eau  Ricco, a reçu son maillot à Mirpoix. Au lieu de lui rajouter une couche de sape sur un podium, on lui a demandé ses lacets, sa seringue et le blaze de jeune fille de sa daronne.

Il s’auto-surnomme « le Cobra » et un des chefs d’inculpation est « l’obtention de susbtances vaines haineuses », comme quoi la maison poulagane n’y connait rien aux sert nouilles puisqu’il fallait dire venimeuses. Toujours est-il qu’il a été remis dans son panier (à salade) et qu’un baveux rital (avocat aussi du couriteur Piepoli (pour être honnête) et de De la Fuente (de pigeon)) viendra lui jouer du flutiau pour l’aider à sortir du pâté (de Foix).

Mes chères déconnobloguiteuses et chers déconnobloguiteurs, en exclusivité sur ce blog qui commence vraiment à avoir de la gueule, voici la dernière photo de Riccard’eau Ricco prise par notre photographe Num Eric:

saunierduval.jpg

(crédits photos: Sacoches Magazine- Num Eric – Le Saunier-Duval mis au secret dans un coin du commissariat de Mirpoix)

(Pour les ceusses et ceuzes que cela intéresse, il y a un 3ème déconnosondage! Pour la réponse autre chose, des propositions peuvent être faites dans les commentaires ou la boite à bafouilles et il y aura une copulation des résultats dans l’avenir)

carte13.jpg

profil13.jpg

16h00:

A 70 kms de l’arrivée, le Hollandien Terpstra Nikki de la Team Mille Rames et le francien Briard Florent de Crédéficit par Bigophone ont 4’03″ d’avance sur le peloton.

Une Skoda a pris feu sur la route du Tour incendiant quatre autres véhicules de particuliers. Des mauvaises langues disent que ce sont les flacons en téflon de contrôle antidopage de l’étape pyrénéenne d’Hauta-came qui se sont entrechoqués et ont occasionné une fission nucléaire.

Arrivée à Nimes:

honneur13.jpg

classments13.jpg

———————————

Publié dans:Tour de France 2008 |on 18 juillet, 2008 |52 Commentaires »
12

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique