Archive pour la catégorie 'Présidentielles 2012'

C’est le quatre cent vingt troisième fafiot!

 Mardi 8 mai 2012
(de causer d’écologie en général et d’un vautour en particulier)


(Yves Montand -  La bicyclette)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

J’ai contrôlé ce matin sur le dico et, effectivement, à la définition de pétasse à couettes opportuniste, on trouve la photo de la conne de la semaine qui est Cécile Duflot.

La Conne de la semaine

C'est le quatre cent vingt troisième fafiot! dans Le con de la semaine cecile-duflot
(Cécile Duflot de l’EELV (Envie d’Echanger Le Vélo contre une voiture ministérielle))

Figurez-vous que la gazière n’a peur de rien tellement elle veut récupérer un poste bien rémunéré sous couvert d’un souci écologique.

La secrétaire nationale d’EELV, qui pourrait devenir ministre, a souligné la « fierté des écologistes à avoir apporté leur pierre » à la victoire car « 51,6% (total de François Hollande, ndlr) moins 2,3% (score d’Eva Joly), ça ne fait pas 50%! »

L’engin est persuadé que l’écologie est exclusivement de gauche. Perso, je ne veux pas la contredire, mais pour avoir traversé un parc jonché de papiers gras, de boites de pizza éventrées et de canettes de biérouzes vides  le lendemain d’un concert de Zebda, je pense aussi que l’écologie et la connerie ne sont pas incompatibles.

Penchons nous sur le calcul de la donzelle. D’après une étude de Tumelesbrises Teinturier, le taux d’abstension et de votes blancs chez les verts du fait de la piètre perfomance d’Eva JolyJoly, qui plait à mon père, qui plait à Mamere, un report résiduel de certains verts sur le candidat sortant, et la position sans équivoque de  François Hollande sur le nucléaire  pendant le débat d’entre deux tours, le nouveau président n’a bénéficié que  de 30% des suffrages des verts. En réalité, 70% des verts ont négligés le second tour. Donc 70% de 2.3%, soit 1.61 % est le pourcentage des votes verts manquant. Ce qui nous donne, 51.6-1.61, soit 49.99% pour François Hollande, ce qui ne suffit pas!

Donc , ma petite Cécile Duflot, pour devenir ministre de ton train de vie tant désiré tu peux aller te brosser et aller te faire coiffer par une éolienne. C’est le 0.2% de Jacques Cheminade qui a sauvé la mise du Corrézien de Rouen, et c’est donc à lui qu’il revient de pustuler pour être le ministre des transports intergalactiques, non mais!

—————————————————

 (©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr 

En attendant le quatre cent vingt troisième fafiot!

Lundi 7 mai 2012
(de mettre un doigt sur le changement)


(Georges Chelon – Le Pouvoir)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En attendant la suite, un petit jeu s’impose pour faire turbiner vos six napses….

LE JEU DES 7 DIFFERENCES

En attendant le quatre cent vingt troisième fafiot! dans -- Le jeu des 7 différences  -- hollande-avion-brive2012

 

—————————————————

 (©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 

 deconnoland@orange.fr 

C’est le quatre cent vingt deuxième fafiot!

Samedi 5 mai 2012
(de faire dans la consigne)

 
(Yves Jamait – Jean-Louis ou le monologue du client)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Hier, j’ai tiendu mon dernier mitinge dans la salle polyvalente de Fouzydonc-sur-Laguiole dont voici le lit bêlé du discours :

C'est le quatre cent vingt deuxième fafiot! dans Présidentielles 2012 mitinge-FOUZYDONC

Mes chers cons-citoyennes et mes chers cons-citoyens

C’est avec une certaine émotion, que je clôture ma campagne des présidentielles 2012 dans cette superbe salle polyvalente de Fouzydonc-sur-Laguiole.

Après toutes ces semaines de campagne à serrer toutes ces louches, à  biser toutes ces tronches, à tâter le cul des vaches et bouffer celui des poules (on n’est pas de bois non plus), après avoir parcouru l’hexagone du Tarn-et-Moselle aux Ardennes-Atlantique, cet ultime  mitinge est la conclusion d’un combat de tous les instants, l’in-fine de la lutte déconnobloguesque, la quintessence de l’atome de l’extrait naturel de franchise politique, que je suis le seul à exposer devant vous, et pour la dernière fois, ce soir et tout ce qui s’en suit.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais dimanche, il va falloir élire le roi des cons, et quand je dis le roi des cons, je baise mes mots.

En effet, quand on écoute dans les merdia de tous bords que ce soit radiophoniques, télévisueliques, internétiques ou écriques et que l’on analyse le cheminement du raisonnement de l’homme (ou de la femme) de la rue qui donne ses raisons pour quoi ce dont au sujet duquel il ou elle va voter pour untel ou l’autre tel, il y a de quoi se les décoller pour se les mettre en boule qui est-ce!

J’estime, en mon âme et con de faïence, qu’il devrait y avoir un permis de voter comme il existe un permis de conduire, de chasser ou de pécher.

Bon, le permis de dire des conneries en toute impunité devant le plus grand nombre existe déjà, ça s’appelle une carte de presse.

Mais quand je pense que les supporters de foot, les abonnés de water closer, les visiteurs de Disneyland Paris, les fans de Nolween Leroy, les clients de chez Mac DO, les enseignants déprimés, les jenenveuxplutistes bénêts, les je ne déculte pas de la plage de toute la journée, les représentants gominés, les possesseurs de la carte Carrouf et Leclerc, les lecteurs et lecteuses de Marc Lévy, Amélie Nothomb et Frédéric Beigbeder, les « créateurs » publicitaires,  les je me gare comme une merde avec mon traînecon car je suis une feignasse, les je laisse chier mon clébard sur le trottoir et sur les pelouses accompagnés des je glaviote sur les mêmes trottoirs car je suis un porc, les gaziers qui vont revoir un naveton 10 fois de suite au cinoche, les bouffeurs d’activia et de biodifidus actif, les poussifs de la vie du rail, les incompétents notoires mais qui sont payés quand même, les fous de kébab, les croyants de toutes obédiences de panier, les niqueurs de ta race, les grugeurs de la Caisse A Fion, les bobos à vélib, les élargisseurs de couloir de bus, les inconditionnels de Plus belle la vie, les admiratifs des merdes en 3D, les gaziers qui font le pont en méprisant la crise, les artistes qui insultent l’art avec leurs « créations », les auteurs compositeurs qui écrivent leur oeuvres avec un balai à chiotte, et que les ceusses et ceuzes  que j’oublie de citer me pardonnent d’avance, et bien quand je pense que tous ces cons là ont le même poid politique que mézigue quand ils mettent leur bulletin dans l’urne, c’est à dire qu’ils comptent pour une voix, je vous avoue que ça me troue un gros tinet le fion d’une main, et qu’il serait temps de finir cette phrase longue comme un âne de l’autre main

Je suis pour le coefficient pondérateur personnalisé de chaque vote exprimé. En effet, un gazier dix fois plus con que moi devrait avoir son vote comptant pour dix fois moins que le mien, alors qu’un gazier dix fois moins con que moi devrait avoir, lui aussi, son vote comptant pour dix fois moins que le mien car c’est moi le preum’s qui ai trouvé cette superbe trouvaille électorale qui assainirait la vie politique et épargnerait aux moins abrutis d’entre nous de supporter les débiteuses à conneries de tous bords, de toutes confessions, de tous milieux sociaux et de tout ce qui me gonfle prodigieusement.

Certes, j’entends déjà aboyer tous ces veaux et meugler tous ces canards qui disent que le franck77 commence à se la péter grave et que s’il continue comme cela, de sa campagne il pourra s’en faire une terrine. Mais, comme disait le professeur Montagnié qui chantait « on va s’aimer sous tritérapiques », je ne suis pas sourd à vos interrogations, je ne me voile pas les fesses et je suis conscient de vos aspirations et j’entends à l’oeil nu et d’un genou attentif votre soif de déconnitudes et de vin chaud, et je suis conscient que votre principale préoccupation est de connaitre ma consigne de vote pour le 6mai  puisque l’électeur moyen français est pris pour un demeuré par les journaleux de mes deux.

Bien que, de cette consigne de vote, typiquement gauloise, je m’en badigeonne le nombril avec le pinceau de l’indifférence, je vais quand même vous la donner pour ne pas passer pour un pleutre.

Mézigue, dimanche 6 mai, mon choix sera clair et sans équivoque:  j’irais voter bourré!

 Je n’impose mon choix à personne, et je vous laisse voter comme vous voulez. Vous pouvez voter en short, à bicyclette, en allant chercher le pain, en tenue de soubrette, en apnée, de bonne heure, à reculons, tête-bêche,….. bref, je vous laisse le choix en votre âme et conscience!

Bon, ce n’est pas tout cela, il est huit heures moins le ricard, et il serait grand temps de préparer son bulletin de vote!

Z’yva la France, Z’yva la raie publique!

Hue Bijou, chaud devant et Con s’le dise!

—————————————————

(©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 5 mai, 2012 |10 Commentaires »

En attendant le quatre cent vingt deuxième fafiot!

Samedi 5 Mai 2012
(de pas fienter comme il se doigte)

 Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En attendant le fafiot que le tout le monde politique attend, je soumets  un petit jeu à votre  sagacité (au jasmin?):

Où est Charlie?

En attendant le quatre cent vingt deuxième fafiot! dans Où est Charlie? débat-hollande-sarkozy-2012-300x194

 

C’est le quatre cent vingt et unième fafiot!

Mercredi 25 Avril 2012
(de se mettre au parfum de c’ qui s’ passe)

 
(Bernard Lavilliers – Le venin)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Zieutons un pneu les nymphos pour savoir quoi t’est-ce qui se passe:

Présidentielles 2012

Le début des débats

La grande question qui fait vendre leur PQ aux journaleux est : « Doit-il y avoir plusieurs débats entre les deux tours? »

A Déconnoland, nous avons décidé d’être aussi cons que ces possesseurs de cartes de stress et n’avons pas hésité à poser la question à DSKouilles, ex patron du FMI (Fouille Moi l’Intimité).

A la question « Etes-vous pour plusieurs débats entre les deux tours? », ce dernier nous a fait une réponse qui paraissait sybilline (Renaud?) mais nous avions oublié dans quel état, quasi comme ma queue comateux se retrouvait l’économiste hors paires pair. En effet, depuis son abstinence forcée depuis le coup de Nassifaitmoitout chez Sophie Tell, DSK doit tout faire à la main pour éponger les excédents, et comme chacun sait, cela peut rendre sourd.

C'est le quatre cent vingt et unième fafiot! dans Les nymphos en vrac dskposition2

 Donc, il a cru entendre « Etes vous pour plusieurs ébats entre les deux trous? ». Ce a quoi, il nous a donné une réponse ferme, définitive et détaillée concernant ses positions…

– O –

La Méluche veut faire du pédalo

Le candidat du front de gauche, qui, pendant toute sa campagne, a affirmé que le candidat socialiste n’était qu’un incapable et qu’un capitaine de pédalo a exprimé clairement que tous ses ouailles devaient grimper sur le pédalo sus nommé.

pédalo-socialiste-300x225 présidentielles 2012 dans Présidentielles 2012

Il organisera donc son prochain grand rassemblement sur la Place du Concordia avant de ranger, avec nostalgie, la guillotine qu’il avait sortie pour mettre du rouge partout.

 – O –

Sarkosy durcit la campagne

Hier, en déplacement à Longjumeau, le candidat UMP a prévenu qu’il fallait faire vachement gaffe aux conséquences d’une élection de son adversaire.

grandschtroumpf-300x225

En effet, si il perd son taf de grand Schtroumpf, sa Carlita va se remettre à chanter, conséquence que je vois plutôt d’une mauvaise oreille et que j’entends d’un mauvais oeil.

– O –

Hollande braconne sur les terres du Front National

Hier, en déplacement dans le Nord, le candidat socialiste a tendu la main aux électeurs et électrices frontistes.

grand-yaka

Il a promis que s’il était élu grand Yaka, les moules frites ne seraient pas halal mais aux fines herbes, et que seuls les sans papiers causant comme Dany Boon, c’est à dire répondant « Heinnnn? » à une question simple seraient régularisés (du coin?)

– O –

Eva Joly Joly, qui plait à ton père, qui plait à Mamère

Avec ses deux pour cent de matière verte, Eva Joly est soutenue par Cohn Ben Vide  (ex auteur de l’expression « Elections piège à con! » et régulièrement réélu au Conseil Européen) pour demander un ministère végétalien à Hollande si celui ci veut profiter des douze voix qui ont failli faire vaciller la France.

Cohn-Bendit

– O –

Arthaud, la reine du râteau

simplet-300x300

La célèbre navigatrice de lutte ouvrière, Nathalie Arthaud, prof d’économie dans le civil, va retourner donner « ses » cours d’économies qu’elle aurait dû réviser avant de faire sa campagne.

– O –

Cheminade, le vote utile

Jacques Cheminade, après avoir remercié son beau frère, celui  qui a voté pour lui, a déclaré qu’il retournait dans un monde sans la City ni Wall Street. 

soupe-aux-choux

Il a pris les capsules à Paulo et  est reparti sur Mars pour faire ses confiotes de matière anti-matière.

– O –

Un gros bécot à Poutou

Philippe Poutou, le candidat du Nouveau  Parti Anti-capitaliste, n’a pas réussi à capitaliser les voix pour faire un score lui permettant de rembourser son mégaphone .

ford-T-300x198

Il a repris le chemin de l’usine pour produire des Ford avec le tonus qu’on lui connait désormais.

– O –

De l’avoir bien au centre

Le basque François Bayrou s’est réveillé lundi avec un coup dans le béret. Pour sa troisième tentative, son manque de Pau est flagrant. Il a rejoint ses écuries en sifflotant « To lose, Ô to lose »

– O –

Nicolas Dupont-Aignan, en plus d’être sorti

Le fervent défenseur du patriotisme tranquille, va le redevenir, tranquille. Partisan de la France libre, très peu ont répondu à son appel. Nostalgique de l’appel du 18 juin, il se souviendra de la tôle du 22 avril.

– O –

Marine est là (tchi-tchi?)

La fille du père est aussi courtisée qu’une morue sur un banc de thons. Les deux finalistes voudraient bien la pécho pour entendre ses voix mais il serait étonnant que la Marine marchande.

la-cochonne

A la muguet pride, elle appellera sûrement, d’une voix non voilée,  à voter blanc avant d’ouvrir le bal (à blanc?) en l’honneur de la pucelle qui portait des slibouzes en peau de locomotive et qui avait esgourdé ses voix (sans les donner) avant d’aller bouter le rosbeef  des menus des cantoches, ce qui lui a valu de se faire griller la couenne par l’évêque Cauchon, qui lui, était encore au menu des cantoches.

———————————————————

Agriculture

Ami entends-tu mes conneries?

Après la disparition d’Aubrac, les organisateurs du salon de l’agriculture se retrouvent avec pas mal de stands sur les bras pour la prochaine édition.

———————————————-

Effets mes rides

le dicton du jour

En avril, va aux urnes pour qu’on t’enfile!

En mai, tu t’es quand même fait baiser.

—————————————————

(©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

C’est le quatre cent vingtième fafiot!

Samedi 21 Avril 2012
(de voter utile)

 
(Yves Jamait- Jean Louis ou le monologue du client)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je ne sais pas si vous avez suivi la campagne électorale et épluché les programmes des différents gaziers et gazières qui veulent plus ou moins aller sur le trône, mais, pour mézigue, mon choix est déjà fait!

En effet, comme les récipients d’air potentiels qui pustulent pour la fonction suprême peuvent sortir, en toute impunité ,leur débiteuse à conneries pour subjuguer l’électeur moyen, et comme je pense que j’arrive à sortir nettement moins de conneries que les ceusses et ceuzes de la troupe des dix, je vais, tranquillou, glisser le bulletin de vote suivant dans l’urinoir :

C'est le quatre cent vingtième fafiot! dans Présidentielles 2012 bulletin-de-vote-présidentielle-2012-300x211

Hue Bijou, chaud devant!

Bon, je sais, mon bulletin sera nul, mais il ne le sera pas plusse que les programmes à la con suce cités…

 ————————————————————–

 (©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 21 avril, 2012 |7 Commentaires »

En attendant le quatre cent dix septième fafiot!

Mercredi 22 Mars 2012
(de se méfier de nos nerfs)

  

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

En attendant la fafiot suivant qui en fera crier un rôt sur le bidet à plus d’un, un petit jeu vous est proposé :

Où est Charlie? 

En attendant le quatre cent dix septième fafiot! dans Où est Charlie? ouestcharlie-300x192

————————————————————–

 (©franck.mar77) 

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici  

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici 

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est : 

 deconnoland@orange.fr

 

C’est le quatre cent seizième fafiot!

Mardi 20 Mars 2012
(d’avoir une mauvaise Constitution)

 


(Pierre Perret – C’est l’printemps)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Le P.D.L.D. (Parti De La Déconnitude), représenté par mézigue,  a une très mauvaise nouvelle à vous annoncer:

Le conseil constitutionnel n’a pas validé la candidature de franck77 à la fonction suprême (de connard?)!

C'est le quatre cent seizième fafiot! dans Présidentielles 2012 Conseil_constitutionnel_présidentielles2012-300x225

Pourtant, c’est en sifflotant benoîtement du Gérard Lenormand que j’avais déchargé du coffiot de ma Jyva 4 un carton contenant exactement 507 parrainages jeudi dernier.

Je ne voudrais pas être parano, mais ça sent le coup monté à plein pif!

Le pouvoir a eu peur de notre programme ambitieux que nous n’avions pas encore eu le temps de détailler, et j’étais, hier, sûr que les doigts gourds des vioques qui avaient  dépouillé le garenne ce viquinde avaient fait en sorte que des parrainages passent à l’as.

Alors ce matin, j’ai pris mon turlu et j’ai appelé le singe du Conseil Constipationnel Jean-Louis Debré, qui a déjà un blaze d’hôpital, ce qui donne une idée de la capacité de discernement du gazier.

J’ai demandé donc à Jean-Louis ce qu’il s’est passu ce dont au sujet duquel le contenu de ma caisse sus nommée.

Il m’a expliqué gentiment que sur les 507 parrainages, honnêtement, il en a trouvé quelques uns qui ne passaient pas les qualifs.

Et oui, certains maires n’ont pas eu grâce aux yeux de ces pignoleurs et je tiens à donner la liste de ces maires qui m’ont fait confiance , mais qui n’ont pas eu la confiance de la République :

Le maire de Mézieux-en-Bourbay
Le maire de Tripote-moi-les-Joyeuses 
Le maire de Fouzydonc-Ymboncoult
Le maire d’Illey
Le maire de Mézydonc-sur-Laguiole
Le maire de Pèredominique-en-Robedebure-sur-Yvette
Le maire de Z’yva-les-Cormeilles
Le maire d’Offond
Le maire d’Oyer 
et enfin le maire d’Attorchey 

Tout d’abord, je tiens à remercier tous les maires qui m’ont parrainé, notamment le maire de Grasse, le maire de Colanthe, et la maire d’Epesse dans le bas-Rhin.

J’ai tenu à appeler personnellement les 10 maires qui ont été évincés, et ces derniers ont exprimé un profond étonnement d’une main et une envie de réformer le conseil constitutionnel à coup d’euthanasie bien placée de l’autre.

A l’image de ses confrères, le maire d’Offond est resté collé

Donc, ces dix personnes ne rentrant pas dans le moule de la sélection, je me retrouve comme un con avec 497 parrainages valides.

Je ne voudrais pas faire mon jaloux, mais j’estime que ma candidature valait mieux que celles des dix autres manche-à-couilles, et je reste dans la retenue en disant cela car c’est la semaine de la courtoisie.

« Nous avons perdu une pintade mais nous n’avons pas perdu la bière »  comme disait Hugues Capet fuyant les panzers de Franco le soir de la saint-Barthélémy à Valmy (*).

Puisque la patrie a peur du P.D.L.D.,  je cours vers mon destin qui sera de mener un combat dans la dissidence et je maintiens ma candidature qui repoussera en arrière les limites du fond à reculons.

J’en appelle aux bonnes volontés, et j’invite  toutes les forces vives, de mer, de terre, et de l’air à se rallier à moi, afin de mettre à mal et de couper à pique ce merdier politico-financier qui nous réduit à une portion congrue d’humanité opprimée qui, en plus de ne pas avoir droit au chapitre, se trouve privée de la couverture.

Non, mes chers con-citoyens et mes chères con-citoyennes! Je ne baisserais pas les bras tout cela parce des nantis ont eu le malin plaisir, au milieu des lambris, et dans l’ambiance ouatée de leur burlingue orthopédique, à mettre fin à un mouvement qui pouvait aller aussi loin que son amplitude et de tout ce qui en découle.

Oui, je continuerais à battre la campagne, à battre le pavé et à battre tout ce qui peut me tomber sous la main afin de porter haut nos valeurs en étant sûr que le P.D.L.D. ne se laissera pas faire et pour faire valoir ce que de droit.

Et comme disait Napoléon le lendemain de sa victoire à Marignan à un de ses légionnaires qui arborait fièrement son costume de zouave (**) : « Ma connerie prend de l’Ampleur, Vive l’Ampleur! ».

Sur ce, je demande à tous mes fidèles électeurs et électeuses  de propager le mouvement du P.D.L.D. dans chacunes de leurs actions et de porter la bonne parole à chaque fois que l’occasion se présentera.

Z’yva la République, Z’yva la France.

(*) On ne me baisera pas sur l’Histoire
(**) On ne me baisera pas sur l’Histoire derechef

 ———————————————–

Un petit évènement qui n’a l’air de rien mais qui, en fait,n’est pas grand chose est que le 15000ème commentaire a été écrit, et voici les preuves :

15000-300x89 Conseil constitutionnel dans Présidentielles 2012
15000commentaires-300x96

C’est la déconno-charadouneuse de renommée mondiale, Biquette,  qui a apporté sa bière à l’édifice de la déconnitude.

C’est avec émotion que nous informons la récipient d’air qu’elle n’a absolument rien gagné, puisque le 15000ème commentaire existe parce que le 14999ème a été écrit après  le 14998ème qui a été écrit lui même après le 14997ème commentaire…….

Ceci dit, je tiens à remercier tous les ceusses et ceuzes qui ne font pas que lire nos conneries mais qui prennent le risque d’en écrire.

————————————————————–

 (©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

 ****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

 **** Pour les timides qui veulent me clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

 

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 20 mars, 2012 |7 Commentaires »

C’est le quatre cent cinquième fafiot!

Vendredi 20 janvier 2012

(de se lancer dans le pâté de campagne)

 


(Yves Jamait- Jean Louis ou le monologue du client)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je ne voudrais pas cafter, mais ici, il fait jour. En pluche, dans mon jardin, les coucougnettes du Bengale ont déjà des boutons! J’en conclue donc qu’il n’y a plus de saison ma brav’ dame, ou bien alors qu’on ne trouve plus de  dermato d’ valable.

Enfin bref, ce n’est pas pour parler chiffons ou orties de culture que je vous ai convoqués mais pour vous donner le lit bêlé de mon premier discours de mitinge pour les présidentielles de deux mille bouses qui a eu lieu hier soir à la salle des Fêtes de Mézieux-en-Bourbay.

Balançons la soudure :

—————————————————-

C'est le quatre cent cinquième fafiot! dans Présidentielles 2012 mitinge-mezieux

« Chers cons citoyens, et chères cons citoyennes.

Je vous remercie d’être viendus à mon premier mitinge alors qu’il y avait des conneries à zieuter à la téloche.

Je pense que si vous êtes là ce soir, toutes et tous, c’est pour écouter ce que j’ai à vous dire. Autant vous rassurer tout de suite, je vais vous dire ce que vous écouterez, et pour les ceusses et ceuzes qui sont déficients auriculaires, mal entendants, ou tout bonnement sourds comme des pots, ma collaboratrice, ici présente, vous traduira la causerie avec le langage des cygnes, qui se rapproche de celui des canards, à la différence près que les premiers sont emmanchés d’un long cou alors que les seconds peuvent être à l’orange.

En ce qui concerne les aveugles, ils pourront écouter à l’oeil nu ce que je vais jacter.

Tout d’abord, avant toutes choses et en prémisse introductive, je vais me présenter pour que les ceusses et ceuzes qui ne me connaissent pas encore puissent dire après que, finalement, ils me connaissent. 

Je m’appelle franck77 et je suis le président du nouveau parti: le P.D.L.D. Je vois tout de suite les sournois moqueurs , surtout celui de droite au premier rang qui vient de boulotter sa crotte de nez , mais je tiens à préciser que le sigle P.D.L.D. ne veut pas dire Parti Des Lopettes Démocrates, mais plutôt le Parti De La Déconnitude.

Certes, des esprits chafouins me diront que nous sommes des cons gouvernés par des cons dans un système à la con depuis des lustres et des lampadaires.
A ces ceusses et ceuzes là, je leur rétorquerais, sans passer par quatre chemins, ni non plus par katmandou que le P.D.L.D. aura pour mission de faire table rase de l’ensemble de ce système à la con et quitte à être toujours aussi cons autant l’être dans la joie et la bonne humeur.

Pour ce premier mitinge, cher cons citoyens et chères con citoyennes, je ne vais pas vous abreuver de chiffres, car comme disait Heinrich Von Etik, célèbre docteur Maboul pendant la seconde guerre mondiale: « Tonnez moi un quart t’heure et une caphe humide, afec mon petite matériel, aux chiffres, je leur ferais dire ce que je feux ».

Je ne rentrerais pas non plus dans le jeu de mes concurrents les plus sérieux qui se lancent des petites phrases à la tronche par merdia interposés. Non! En aucun cas, vous ne m’entendrez dénigrer tous ces manches à couilles.

Je suis là, ce soir, uniquement pour vous dire qu’il va falloir compter, désormais, sur le seul candidat qui ne persistera pas à proposer un programme consistant à rafistoler un système merdeux.

Je suis le seul candidat qui vous proposera le bing-bang qui est la seule solution pour faire avancer ce joli peuple de cons qui s’obstine à rester au bord du gouffre.

Je préviens, dehors et déjà, ces nez d’boeufs de journaleux qui rapporteront mes mitinges dans leur torche-culs ou baveux télévisés à la noix que l’on ne « décrypte » pas mes propos car je serais le seul candidat clair dans ses convictions, clair dans ses intentions et clair dans ses urines.

J’en profite pour vous présenter mon affiche de campagne que j’ai bricolé moi-même perso tout seul avec mes petits moignons, c’est vous dire que d’entrée de jeu je n’engrosserais pas les boites de pub et les instituts de sondages qui sont les hémorroïdes de la démocratie :

lafarcetranquille présidentielles 2012 dans Présidentielles 2012

Enfin, je vais clôturer ce premier mitinge du 19 janvier , date que l’on pourra marquer d’une bière blanche dans l’histoire de la présidentielle deux mille bouses, pour vous donner rendez vous un de ces quatre sans fautes dans la salle des fêtes de Fouzydonc-sur-Laguiole pour présenter en détail mon programme, qui, je vous le garantis, ne sera pas de la branlette de pignouf!

Z’y va la République, z’y va la France! »

(Tiré du discours de Mézieux-en-Bourbay du 19 janvier 2012 à moins le quart)

——————————————-

 (©franck.mar77)

**** Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 20 janvier, 2012 |17 Commentaires »

C’est le quatre centième fafiot!

Jeudi 8 Décembre 2011 

(de se redéclarer en ayant l’air moins con)

 

 


(
Yves Jamait- Jean Louis ou le monologue du client)

 

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Vous vous souviendez que le lundi 16 mai 2011, j’avais déclaré officiellement ma candidature à la présidentielle 2012. On ne peut pas dire que cette nouvelle de haute importance eut été relayée de façon massive dans les masses merdia.

En zieutant un peu le comportement de mes collègues pour présenter leur candidature, je me suis dis qu’il fallait que je me déclare officiellement derechef mais en étant sur un lieu symbolique.

Par exemple Hervé Morin a déclaré sa candidature au pied du Pont de Normandie, Jean Luc Mélenchon depuis le camion Outiror, Jean Pierre Chevènement aux soins intensifs, Frédéric Nihous dans la boutique de Jérémy Imbloche marchand d’articles de pêche, Philippe Poutou au volant de sa Ford Tonus, Christine Boutin depuis la sacristie du curé Trécy, étaient ces rats, étaient ces rats…

Donc, pour ne pas passer pour un con, moi non plus, c’est de la station d’épuration de Fouzydonc-Ymboncoult que je me re-déclare.

annoncecandidaturepresidentielle2012.jpg

 

Ce lieu est hautement symbolique de l’importance de mon dévouement que je suis le seul à proposer pour mener à bien la mission que le peuple me confiera. En effet, comme les politiques de tous bords se sont évertués à conserver un système merdeux depuis des lustres et des lampadaires, je m’engage à retirer les gros bouts, les étrons, les poils de fions qui grippent l’ensemble et la station d’épuration sera plus efficace qu’une assemblée nationale bourrée d’opportunistes et qu’un sénat, haute instance médicalisée pour les incompétents en fin de vie.

Les ceusses et ceuzes qui veulent constituer mon équipe de campagne ou tout simplement nous approvisionner en bières et en putes ou alors nous filer des valoches de biftons seront les bienvenus, car j’ai la ferme intention d’ouvrir un compte de campagne afin de faire trembler les puissants de tous poils qui nous les brisent en même temps qui nous les pompent.

Faites vous connaitre ici même! Je vous présenterais mon programme un de ces quatre sans faute dès que mon esprit fait con aura dessoûlé.

 

 

Publié dans:Présidentielles 2012 |on 8 décembre, 2011 |15 Commentaires »
12

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique