Archive pour la catégorie '– solutions des charades –'

C’est la solution de la trentième déconno-charadounette en attendant le quatre cent quatre vingt unième fafiot!

Samedi 24 Janvier 2015

 (de filer la soluce de la déconno-charadounette et de faire péter les lots)


(Cat Stevens – Lady d’Arbanville)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Et si on filait, en plus d’un mauvais coton, la soluce de la trentième déconno-charadounette, et si on couvrait les récipients d’air de cadeaux somptueux…

Recommémorationnons-nousque la probématique déconno-charadounesque :

——————————————

Mon premier  n’est pas de douche

Mon deuxième possède la note pas futée

Mon troisième paume un maréchal

Mon quatrième me rend vieux

Mon cinquième oublia

Mon sixième s’est oublié

Mon septième largue suffisamment

———–oooooooo———-

Mon tout est ce qu’on est obligé de dire même si on n’en croit pas un mot

—————————

 

VOICI LA SOLUTION :

Mon premier  n’est pas de douche
C’est Bonne, parce que Bonne est de bain (bonnet de bain)

Mon deuxième possède la note pas futée
C’est Ann, parce qu’Ann a l’fa bête (analphabète)

Mon troisième paume un maréchal
C’est é, parce que é perd Nay (Epernay)

Mon quatrième me rend vieux
C’est é, parce que é fait mes rides (éphéméride)

Mon cinquième oublia
C’est Bonne, parce que Bonne omit (bonhomie)

Mon sixième s’est oublié
C’est Sant, parce que Sant a fait (Santa Fé)

Mon septième largue suffisamment
C’est é, parce que é benne assez (ébénacée)

———–oooooooo———-

Mon tout est ce qu’on est obligé de dire même si on n’en croit pas un mot
C’est Bonne Ann é é Bonne Sant é : Bonne année et bonne santé

—————————

Voili, Voilou, le zimbrec était d’une simplicité biblique et Antoine qui était moins bourré que les autres (puisque les hostilités avaient été lancées le 3 Janvier) a commencé dès  poltron le minaret à décortiquer la chose, puis Biquette, fidèle à son habitude, est viendue du diable les ovaires pour peaufiner la chose, tout cela sous les yeux de Sganarel qui s’est fendue d’une propale, certes anecdotique, mais qui a quand même fait semblant de s’intéresser à l’affaire.

D’ailleurs, je vous donne le lien ce dont au sujet duquel tous ces esprits fait cons ont fait tourner leurs six napses pour dégoupiller le merdier:

http://franck77.unblog.fr/2015/01/02/cest-la-trentieme-deconno-charadounette-en-attendant-le-quatre-cent-soixante-dix-septieme-fafiot/

Je ne vais pas détailler la répartition des réponses mais nous pouvons mettre sur un pied d’égalité Biquette et Antoine qui n’ont pas hésité à prendre sur leurs heures de sommeil pour résolvationner cette déconno-charadounette qui a été créée deux  cons-cert par Pineau et Mézigue alors que notre taux de Gamma-GT n’était que résiduel à l’époque des faits.

Donc Antoine, Biquette et Sganarel (qui a le mérite d’être fidèle) ont le droit à un cubi de vin chaud  brassé manuellement avec les pieds et mis en bouteille au château.

En pluche, pour ses bonnes réponses, Antoine recevra un tapis de bain réversible dont un côté lui permettra de poser un cul sur sa plage Niçoise sans s’ensabler la raie, et dont l’autre côté lui permettra, aux heures ouvrables, d’implorer Allah Péro afin de se réhydrater la menteuse comme il se doigte.

En pluche, pour ses bonnes réponses, Biquette recevra un nécessaire à dessin pour pondre des caricatures de Momo qu’elle pourra imprimer sur son gilet pare-balles qu’elle n’a pas encore gagné car elle rechigne à payer sa cotise (tout comme tous les autres d’ailleurs).

En pluche, Sganarel, ne recevra rien d’autre car il ne faut pas exagérer, non mais!

——————————-

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

 

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 24 janvier, 2015 |32 Commentaires »

C’est la trentième déconno-charadounette en attendant le quatre cent soixante dix septième fafiot

Vendredi 2 Janvier 2015

 (de déconno-charadouner comme des brutes)


(Cat Stevens – Lady d’Arbanville)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Et si pour relancer la machine, nous faisions marcher nos six napses avec une déconno-charadounette des familles?

Balançons la soudure :

——————————————

Mon premier  n’est pas de douche

Mon deuxième possède la note pas futée

Mon troisième paume un maréchal

Mon quatrième me rend vieux

Mon cinquième oublia

Mon sixième s’est oublié

Mon septième largue suffisamment

———–oooooooo———-

Mon tout est ce qu’on est obligé de dire même si on n’en croit pas un mot

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives en cliquouillant la dessous :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

(franck77)

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 2 janvier, 2015 |61 Commentaires »

C’est la solution de la vingt neuvième déconno-charadounette en attendant le quatre cent cinquante quatrième fafiot!

Samedi 18 Mai 2013

 (de filer la soluce sans cul férir)


(Charles Trenet – La route enchantée)

C'est la solution de la vingt neuvième déconno-charadounette en attendant le quatre cent cinquante quatrième fafiot! dans -- solutions des charades -- larouteenchantee

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Et oui,  la déconno-charadounette a  déjà été trouvée alors que j’avais transpiré à grosses gouttes pour la pondre tellement j’étais bourré.

Tout d’abord recommémorationnons-nous le lit bêlé de la chose :

——————————————

Mon premier  ne mesure pas au ré, mais après.

Mon deuxième met au rebut

Mon troisième a un aspect peu ragoûtant

Mon quatrième lui fait confiance

Mon cinquième a des planches très grandes

Mon sixième se situe dans un vieux porte monnaie

———–oooooooo———-

Mon tout est un jour particulier en France avec une législation claire comme de l’eau de moche

———————————————-

Voici la soluce que tout le monde attend, enfin presque :

——————————————

Mon premier  ne mesure pas au ré, mais après.
C’est LE, parce que LE côte au mi ( leucotomie)

Mon deuxième met au rebut
C’est LUN, parce que LUN jette (lingette)

Mon troisième a un aspect peu ragoûtant
C’est  DI, parce que DI fait rance (différence)

Mon quatrième lui fait confiance
C’est DE, parce que DE la croit (Delacroix)

Mon cinquième a des planches très grandes
C’est PENTE, parce que PENTE a long de skis (pantalon de ski)

Mon sixième se situe dans un vieux porte monnaie
C’est COTE, parce que COTE est en bourse (côté en bourse) 

———–oooooooo———-

Mon tout est un jour particulier en France avec une législation claire comme de l’eau de moche
La soluce est donc LE LUNDI DE PENTECOTE

—————————-

On ne peut pas dire que la difficulté fut grande tant les forces en présence pour résoudre le zimbrec étaient de première catégorie.

En effet, Antoine, qui s’est découvert une âme de déconno-charadouneur de première bourre après avoir crapahuté sur les chemins menant à Compostelle nous a trouvé trois solutions en moins de temps qu’il ne faut à un supporter du PSG pour sortir d’une librairie de la rue Kléber avec une pile de bouquins qu’il ne saura jamais lire sous le bras.

Quant à Biquette, qui tout comme à son habitude, vient du diable les ovaires pour récupérer des lots qui décorent le dessus de sa cheminée qui doit être longue comme un âne tellement elle accumoncelle les trophées dans cette discipline, est venu damer le fion à Antoine en faisant trois propales de bonne à Blois et comme il se doigte.

D’ailleurs, vous pouvez ligoter la réflexion des duettistes ici.

Antoine et Biquette, les récipients d’air du jour, ont, comme d’habitude, les ficelles de caleçons de Déconnoland avec accolade en italique et une poignée de mains fraîchement coupées au tribunal des voleurs situé loin de l’Oxydant.

Pour Antoine, c’est avec une émotion non dissimulée (de chèvre) que je lui offre une paire de genouillères tricotées par les Carmélites de Jouy-en-Josas, afin qu’il puisse continuer son chemin spirituel vers Saint-Jacques de Compostelle sans trop se niquer les articulations des guitares. En effet, Antoine fait partie de ces derniers pèlerins qui se parfument le trajet sur les genoux, alors que son podologue reste culté tranquillou dans son burlingue rue de la Raie à Nice en attendant l’heure du golf journalier!

Pour Biquette, qui a reçu déjà tous les trophées que l’on peut espérer dans ce jeu que toute la blogosphère nous envie, je ne sais plus quoi lui offrir. Je lui offrirais bien du chocolat, mais elle n’arrête pas d’en boulloter en déconno-charadounant. Je pense que les sœurs Bénédictines de Père-Dominique-en-Robe-de-Bure-sur-Yvette (Yvette qui est une petite rivière giboyeuse sympatoche qui se jette dans Monchorte, autre rivière riche en anguilles de calecif) vont lui tricoter un ensemble lingerie (soutien-prunes, coupe crotte et porte-jarretelles) en toile de jute avec enluminures assorties et porte bouteilles amovible.

N’oublions pas Joëlle, qui n’a strictement rien branlé sur ce coup là, mais qui ne s’en cache pas. Je lui offre le fac-similé du fixe chaussettes du Colonel Fabien, ainsi qu’un bon avec la personne pas du tout de son choix pour admirer  le clair de lune à Maubeuge mercredi midi prochain.

Enfin, pour Sganarel, qui n’en a  pas fait beaucoup  plus que Joëlle sur ce coup là, je lui offre 4 « W », 2 « Z », 3  »Y », et  1 « H » aspiré qui compte que dalle afin qu’il puisse nous ramener une breloque de son prochain concours de scrabble.

———————————————————————–

(©franck.mar77)

 ****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

 **** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

 **** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

 deconnoland@orange.fr

 ***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 17 mai, 2013 |8 Commentaires »

C’est la vingt neuvième déconno-charadounette en attendant le quatre cent cinquante quatrième fafiot!

Jeudi 16 Mai 2013

 (de déconno-charadouner comme des brutes)


(Cat Stevens – Lady d’Arbanville)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour.

Et si pour relancer la machine, nous faisions marcher nos six napses en nez lucie dent une déconno-charadounette des familles?

Comme dirait un supporter avec le QI d’un beignet: « Z’y va! ».

Balançons la soudure :

——————————————

Mon premier  ne mesure pas au ré, mais après.

Mon deuxième met au rebut

Mon troisième a un aspect peu ragoûtant

Mon quatrième lui fait confiance

Mon cinquième a des planches très grandes

Mon sixième se situe dans un vieux porte monnaie

———–oooooooo———-

Mon tout est un jour particulier en France avec une législation claire comme de l’eau de moche

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives en cliquouillant la dessous :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

(franck77)

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 16 mai, 2013 |31 Commentaires »

C’est la solution de la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trent huitième fafiot!

Samedi 24 Novembre 2012

(de couvrir de cadeaux les bêtes à déconno-charadounette)


(Dire Straits- Telegraph road)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Voilà, enfin, le moment de donner la soluce de la déconno-charadounette et de couvrir de cadeaux somptueux les récipiendaires qui ont dégourdi le zimbrec avec leur esprit fait con.

Recommémorationnons-nous le lit bêlé :

——————————————

Mon premier calculait juste

Mon deuxième m’appartient

Mon troisième s’met des couleurs

Mon quatrième se pelait

Mon cinquième barre une consonne

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison,ce qui est mieusque)

Mon neuvième envoyait son courrier

Mon dixième, c’est attacher

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.

—————————

Dehors et déjà, nous allons filer la soluce:

Mon premier calculait juste
C’est LE parce que LE comptait bon (le compte est bon)

Mon deuxième m’appartient
C’est BEAU parce que BEAU est mien (bohémien)

Mon troisième s’met des couleurs
C’est JO parce que JO s’peint (Jospin)

Mon quatrième se pelait
C’est LAIS parce que LAIS caillait (lait caillé ou l’écailler)

Mon cinquième barre une consonne
C’est NOU parce que NOU raye « f » (Noureev)

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs
C’est VEAU parce que VEAU en veule(nt) un, (Vaulx-en-Velin)

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres
C’est EST parce que EST pile à Thouars (épilatoire)

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
C’est A, parce que A lime en terre (alimentaire)

Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison, ce qui est mieusque)
C’est TA parce que TA bat Thiers (tabatière)

Mon neuvième envoyait son courrier
C’est RI parce que RI postait (ripostait)

Mon dixième, c’est attacher
C’est parce VÉ c’est lier (vaissellier)

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.
C’est LE BEAUJOLAIS NOUVEAU EST ARRIVÉ

—————————

La lutte pour trouver la soluce fut Dantesque entre Pineau et Antoine. Pineau en a trouvé 5 et Antoine, 4. Vous allez me dire que 4 et 5 ne font pas 10, c’est tout simplement parce Biquette, la déconno-charadouneuse de course est venue du diable les ovaires pour trouver celle qui restait, et qui avait deux définitions, dont une assez du rail.

Vous pouvez revivre cette bataille dans les coms en cliquouillant ici.

Outre les ficelles de caleçons de Déconnoland, les récipients d’air ont gagné des lots que toute la blogosphère nous envie.

Pour les trois participants :

- 1 Cubis de vin chaud

En suce, pour Pineau et Antoine :

- 2 entrées offertes chacun avec la personne pas du tout de leur choix pour visiter, en vieilles pies,  la station d’épuration de Fouzydonc-Ymboncoult avec dégustation en fin de visite et filet garni offert.

En suce, pour Pineau :

C'est la solution de la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trent huitième fafiot! dans -- solutions des charades -- ivrogne

- 1 touilleuse à nouilles flambant neuve pour mitonner les bonnes recettes de Tante Akule

En suce pour Antoine :

- 1 gros merde pour la sortie de son bouquin en janvier 2013 et le lien avec son blogounet ici même maintenant sans plus attendre que voici que voila:

http://antoinevissuzaine.blogspot.fr/

Pour Biquette, qui a préféré aller au marché en rentrant à pas d’heure :

En suce de son cubis de vin chaud, je lui offre un superbe cadre alu en bois pour y loger l’aquarelle qu’elle a gagné il y a quelques temps à une déconno-charadounette, cette aquarelle représentant un personnage que l’on cherche partout sondant les fondements de la civilisation le jour du poisson.

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 24 novembre, 2012 |8 Commentaires »

C’est la vingt huitième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente septième fafiot!

Samedi 17 Novembre 2012

(de déconno-charadouner à plein ballon)


(Gilbert Bécaud – Desperado)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on re-lançait une déconno-charadounette des familles pour faire turbiner  vos six napses en attendant que je trouve du temps pour raconter des conneries dans un nouveau fafiot?

(La musique ayant toujours un rapport avec le fafiot ou l’actu, je rappelle qu’hier, c’était la première journée mondiale des ceusses qui bandent au néon et je trouve que les masses merdia ont un gros tinet oublié cet évènement majeur).

Allez zou, balançons la soudure:

——————————————

Mon premier calculait juste

Mon deuxième m’appartient

Mon troisième s’met des couleurs

Mon quatrième se pelait

Mon cinquième barre une consonne

Mon sixième n’en désire(nt) pas plusieurs

Mon septième freine brusquement dans les Deux-Dèvres

Mon huitième dégrossit en sous-sol (si on ne fait pas la liaison)
Mon huitième tape sur un ancien président ( si on fait la liaison,ce qui est mieusque)

Mon neuvième envoyait son courrier

Mon dixième, c’est attacher

———–oooooooo———-

Mon tout est une tradition plus sympatoche qu’allô-gouines.

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives en cliquouillant la dessous :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

(franck77)

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 17 novembre, 2012 |85 Commentaires »

C’est la solution de la vingt septième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente quatrième fafiot!

Dimanche 30  Septembre 2012

(de filer la soluce et de couvrir de cadeaux somptueux les récipients d’air)


(Version West Coast All Stars – Hotel California)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Il est temps pour nous de mettre au propre la soluce de la déconno-charadounette du viquinde et de récompenser les gaziers qui ont fait porter au rouge leurs neurones.

Tout d’abord, recommémorations nous le lit bêlé :

——————————————

Mon premier a le regard de Clarence

Mon deuxième te saoûles avec son redressement

Mon troisième est un lanceur de pierre

Mon quatrième fait avancer sa barque

Mon cinquième la déteste

Mon sixième lâche un gaz

Mon septième ne défèque pas haut

Mon huitième a la cadence chez un cuisiniste

Mon neuvième quitte son poste

———–oooooooo———-

Mon tout est un grand étalage de morues sur de la tôle

———————-

Zieutons la soluce:

——————————————

Mon premier a le regard de Clarence
C’est LE parce que  LE louche (Lelouch) 

Mon deuxième te saoûles avec son redressement
C’est MON parce que MON te bourres (Montebourg)

Mon troisième est un lanceur de pierre
C’est DI parce que DI lapide (dilapide)

Mon quatrième fait avancer sa barque
C’est AL parce que AL pagaie (alpaguer) 

Mon cinquième la déteste
C’est DE parce que DE la hait (Delahaye) 

Mon sixième lâche un gaz
C’est L’AU parce que LAU pète (lopette) 

Mon septième ne défèque pas haut
C’est TO parce que TO chie bas (Toshiba) 

Mon huitième a la cadence chez un cuisiniste
C’est MOB parce que MOB a le pas (Mobalpa)

Mon neuvième quitte son poste
C’est ILE parce que ILE déserte (île déserte) 

———–oooooooo———-

Mon tout est un grand étalage de morues sur de la tôle
La soluce est  donc LE MONDIAL DE L’AUTOMOBILE 

————————-

Nous avons deux grands gagnants qui ont été au coude à coude pendant toute la durée de l’épreuve : Sganarel et Pineau

Ils ont profité de l’absence de Biquette, notre grande déconno-charadouneuse hors catégorie,  pour se disputer les définitions et emporter le morcif.

Sganarel a résolvu 5 énigmes et Pineau 4, c’est vous dire combien le combat fût autant acharné que grandiose.

Les deux récipients d’air, pour cette prouesse, recevront, outre les ficelles de caleçons de Déconnoland :

- 12 bocaux de confiture de tasseaux de 15.
- Une image pieuse représentant Sainte Blandine se faisant rouler dans la farine avant de dire bon suaire à tout le monde.
- Une édition originale numérotée d’une pastel de mézigue exécutée au feutre et crayon de bois sur toile de froc représentant une scène prise sur le vif au Mondial de l’automobile 2012  dont voici une reproduction à l’échelle un pouillième:

pastel au feutr et crayon de bois sur toile de froc - franck77 - 30/09/2012

(franck77)

 —————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 30 septembre, 2012 |14 Commentaires »

C’est la solution de la vingt sixième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente quatrième fafiot!

Dimanche 23 Septembre 2012

(de récompenser les récipients d’air)


(Hubert Félix Thiéfaine- 113ème cigarettes sans dormir)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on donnait la soluce de la déconno-charadounette des familles qui a fait turbiner vos six napses ce viquinde?

Allez zou, balançons la soudure:

Tout d’abord, rappellons le lit bêlé du zimbrec:

——————————————

Mon premier rejetait c’derrière glorieux

Mon deuxième perce la paroi

Mon troisième mourait

Mon quatrième pompe le jus’

Mon cinquième se bat

Mon sixième causait comme une biquette

Mon septième, c’est pas comme un métier où c’est pas dur

Mon huitième vire

Mon neuvième oublie

Mon dixième fait un étron fondateur

Mon onzième s’alimenta

———–oooooooo———-

Mon tout fait beaucoup de bruit en ce moment, et pas seulement qu’à Landerneau!

—————————

Nous allons, sans cul férir, donner la solution finale

Mon premier rejetait c’derrière glorieux
C’est LES parce que LES niait c’cul d’héros (Lény Escudéro)

Mon deuxième perce la paroi
C’est CA parce que CA pitonne (capitonne)

Mon troisième mourait
C’est RI parce que RI canait (ricanait)

Mon quatrième pompe le jus’
C’est CA parce que CA sauce (cas soc’)

Mon cinquième se bat
C’est TURES parce que TURES lutte (turlutte)

Mon sixième causait comme une biquette
C’est DU parce que DU bêlait (du Bellay)

Mon septième, c’est pas comme un métier où c’est pas dur
Cest PRO parce que PRO c’est dure, c’est pas comme un métier où c’est pas dur (procédure)

Mon huitième vire
C’est PHETE parce que PHETE déloge (fête des Loges)

Mon neuvième oublie
C’est MA parce que MA omet (Mahomet)

Mon dixième fait un étron fondateur
C’est HO parce que HO chie Minh (Hô Chi Minh)

Mon onzième s’alimenta
C’est MET parce que MET dina (médina)

Mon tout est : LES CARICATURES DU PROPHETE MAHOMET

—————oooooooooo——————

Comme vous pouvez le constater, la déconno-chardounette était d’une simplicité biblique.

Trois déconnobloguiteurs ont participé : Pineau qui a trouvé 2 réponses, Biquette qui a trouvé 7 réponses sans être aidée et 2 avec des nains dix, et Sganarel, qui n’a strictement rien foutu.

Pineau a mené des réflexions de bon aloi et nous tenons à le remercier particulièrement pour cette phrase d’anthologie qui pousse la dialectique déconnitudinale dans ses derniers retranchements : « …J’y ai réfléchi toute la nuit et une partie de la semaine prochaine… »

Je vous invite à ligoter les cheminements logiques dans les commentaires ici.

Biquette n’a pas failli à sa renommée de déconno-charadounneuse hors catégorie; sa très grande modestie et son accoutumance au chocolat lui ont fait refuser de passer professionnelle.

Voilà l’heure de couvrir de somptueux cadeaux les récipients d’air qui ont bien mérité.

Pour Sganarel, bien que sa participation soit de l’ordre de l’anecdotique, il recevra, dans un avenir aussi proche qu’incertain, une image pieuse représentant l’Ange Lure terrassant les arpions d’Herzog dans la montée de l’Aubisque.

Pineau a gagné un séjour pour deux personnes au rayon frais du Leclerc de Landerneau ainsi qu’un bon de réduction de 74,36% en tickets Leclerc sur les lots de 128 steacks à chier de la marque Repère.

Biquette, grande gagnante de l’épreuve, a gagné, elle aussi, ce superbe séjour. En pluche, elle recevra 12 bocaux de confiture de tasseaux de 15. Et enfin, pour récompenser toute cette réflexion surhumaine, elle recevra, sous pli discret pour ne pas affoler les R.G. et faire fermer les écoles et les ambassades jusqu’à Pâques, une aquarelle peinte par mézigue avec des feutres et des crayons de couleurs différentes, cette aquarelle représentant un personnage que l’on cherche partout sondant les fondements de la civilisation le jour du poisson.

Il est bien entendu que Sganarel, Pineau et Biquette reçoivent, dehors et déjà, toutes nos ficelles de caleçon pour l’ensemble de leur oeuvre…

(franck77)

—————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 23 septembre, 2012 |14 Commentaires »

C’est la vingt sixième déconno-charadounette en attendant le quatre cent trente quatrième fafiot

Vendredi 21 Septembre 2012

(de déconno-charadouner à donf)


(Gilbert Bécaud – Charly t’iras pas au Paradis)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Et si on lançait une déconno-charadounette des familles pour faire turbiner  vos six napses?

Allez zou, balançons la soudure:

——————————————

Mon premier rejetait c’derrière glorieux

Mon deuxième perce la paroi

Mon troisième mourait

Mon quatrième pompe le jus’

Mon cinquième se bat

Mon sixième causait comme une biquette

Mon septième, c’est pas comme un métier où c’est pas dur

Mon huitième vire

Mon neuvième oublie

Mon dixième fait un étron fondateur

Mon onzième s’alimenta

———–oooooooo———-

Mon tout fait beaucoup de bruit en ce moment, et pas seulement qu’à Landerneau!

—————————

Pour les ceusses et ceuzes qui veulent savoir comment résolvationner une déconno-charadounette, il suffit d’aller zieuter les archives :

http://franck77.unblog.fr/category/solutions-des-charades/

franck77)

 —————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires ou pour faire une propale pour la déconno-charadounette, il suffit de cliquouiller ici

****  Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un apercu  général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adressse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

Publié dans:-- solutions des charades --, déconno-news |on 21 septembre, 2012 |82 Commentaires »

La solution de la vingt cinquième déconno-charadounette en attendant le quatre cent neuvième fafiot!

  Mardi 7 février 2012

(de résolvationner la déconno-charadounette derechef)


(Yves Montand – A bicyclette)

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Tout d’abord, recommémorationnons nous  le lit bêlé du zimbrec :  

1. Mon premier manifeste de la tendresse

2. Mon deuxième est une préfecture du Sud de la France

3. Mon troisième numérise

4. Mon quatrième ne fait pas frais

5. Mon Cinquième prend une empreinte

6. Mon sixième assaisonne

————————————

Mon tout a plus d’un tour dans son sac

—————————————-

Voici la résolvation du zimbrec :

1. Mon premier manifeste de la tendresse

C’est AL parce que AL câline (alcaline)

2. Mon deuxième est une préfecture du Sud de la France

C’est BER, parce que BER est Nice (Bérénice)

3. Mon troisième numérise

C’est TO, parce que TO scanne (Toscane)

4. Mon quatrième ne fait pas frais

C’est CON, parce que CON fait rance (conférence)

5. Mon Cinquième prend une empreinte

C’est TA, parce que TA moule (Tamoule)

6. Mon sixième assaisonne

C’est DOR, parce que DOR sale (dorsale)

————————————

Mon tout a plus d’un tour dans son sac

La soluce est donc ALBERTO CONTADOR

La solution de la vingt cinquième déconno-charadounette en attendant le quatre cent neuvième fafiot! dans -- solutions des charades -- alberto-contador-300x282

Pour les ceusses et ceuzes qui ne savent pas qui est ce nain jaune, Alberto Contador est un célèbre cycliste ibérique qui s’est vu bêtement retiré le gain du Tour 2010 de son sac (donc, il n’a plus que deux Tours dans son sac) car il a été, à l’insu de son plein gré, contaminé par de la viande à chier au départ de Pau, ce qu’ il a fait(*).

[(*) chier et larguer une peau]

—————————————-

C’est un fois de plus Biquette qui règne sans partage sur l’épreuve puisqu’elle a tout trouvé de la tête aux pieds sans se fouler et sans se mettre en danseuse.

Elle se paye même le luxe de me dire que cette déconno-charadounette était du niveau maternel et me dresse, en pluche, la liste des lots qu’elle désire recevoir! C’est vous dire si elle prend ses aises dans cette rubrique, non mais!

Alors Biquette, pour récompenser ton talent de déconno-charadouneuse, tu ne recevras pas un tonnelet de rhum, mais un cubis de vin chaud, car j’ai mon stock à vider, et tu ne recevras pas un lot de strings doublés de laine de verre, mais le fac similé de l’analyse d’urine d’Armstrong une fois qu’il avait pris les capsules à Paulo pour chourrer son 7ème Tour de France.

Il faut montrer de temps en temps qui est Raoul ici!

Et comme tu fais partie des fidèles, et que je ne voudrais pas que tu me tires la tronche pour n’avoir pas satisfait tes désirs de cadeaux, je t’envoie une crêpe numérotée à l’effigie de Nolwenn Leroy avec son certificat d’authenticité, ce qui fera baver de jalousie les anonymes qui n’osent pas se repointer ici.

———————————-

(©franck.mar77)

**** Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires, il suffit de cliquouiller ici 

Publié dans:-- solutions des charades -- |on 7 février, 2012 |6 Commentaires »
123456

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique