C’est le quatre cent soixante quatorzième fafiot!

Samedi 25 Octobre 2014

(de changer de montre à pas d’heure!)


(Renaud – Mistral gagnant) 

Chères déconnobloguiteuses et chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Changement d’heure, de diou!

Punaise à poil, je vais être con une heure de plus! ça ne va pas me rajeunir…

  cadeauhorlogeinversee.gif

 

N’oubliez pas de reculer vos montres d’au moins un mètre cinquante, ce qui fait que demain à cette heure ci on sera dimanche (le jour où on s’emmanc…. enfin bref!).

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : déconno-news | le 25 octobre, 2014 |3 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante treizième fafiot!

Mercredi 17 Septembre 2014

(de ne pas hésiter à se lancer dans une déclaration ferme et catégorique, non mais!)


(Michel Sardou – J’accuse)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

C’est en mon âme et conscience, après avoir pesé le pour et le contre, disséqué le ying et le yang, séparé le blanc du jaune, analysé la thèse, la synthèse, l’antithèse, la foutaise et la mortaise, en ayant l’intime conviction que, dans le pays du boulevard Voltaire et des doigts de l’homme, toute vérité que l’on peut dire ou que toute constatation basique peut être interprétée comme une incitation à la haine, c’est donc sans tergiverser (satanique?), d’une part, et sans cul férir, d’autre part, que je vous affirme :

« Je n’ai aucune déclaration à faire à l’heure actuelle. »

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : déconno-news | le 17 septembre, 2014 |20 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante douzième fafiot!

Jeudi 14 août 2014

(de se dire journaleux têtes de nœuds…)


(Version West Coast All Stars – Hotel California)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Mézigue, j’vous l’dis comme j’vous le cause, les journaleux et leuses ne racontent que des conneries (de veau?). .

Z’ont dit que ça serait le merdier dans les gares car il y’a des ceusses et ceuzes qui partent s’ensabler la raie comme des cons pour leurs congés annuels, d’autres qui partent pour le viquinde du 15 août, d’autres qui se cassent comme tous les viquindes chez leur belle-doche…. .

Enfin brèfle, mézigue qui suis rentré de chantier de bonne heure, j’ai pris un dur Paris Gare de Lyon – Laroche Migennes, et bin je n’ai pas vu un seul estivant (du cul?)… .

Racontent vraiment n’importe quoi ces nez d’boeufs…

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : Les brèves de la déconnitude | le 14 août, 2014 |15 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante et onzième fafiot!

Lundi 21 Juillet 2014

(de refaire venir une rubrique du diable les ovaires)


(Jean Ferrat (Aragon) – J’arrive où je suis étranger)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Je vous l’avoue,  je reçois des lettres d’insultes pour me dire que je n’écris pas assez de conneries sur mon blogounet!

Mais vous n’êtes pas raisonnables non plus! Cela ne vous suffit pas de regarder la télé, écouter la radio et lire les journaux pour en accumonceler dans votre boite à souvenirs?

Bon allez, je vais faire un geste : je désigne le con du mois :

Manuel Valls - "S'en prendre à un juif, c'est s'attaquer à la France."

Manuel Valls – « S’en prendre à un juif, c’est s’attaquer à la France. »

 

Nouvelle boulette du premier ministre espagnol : Il ne maitrise pas, a priori,  le principe de laïcité en France…

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : Le con de la semaine | le 21 juillet, 2014 |12 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante dixième fafiot!

Lundi 16 Juin 2014

(de ne pas remettre les conneries à Plutarque derechef)

 

Chers déconnobloguiteurs et chères déconnobloguiteuses, bonjour!

Aujourd’hui, c’est le grand rendez-vous annuel pour les philosophes que nous sommes!

Pour la septième année consécutive, nous allons vous refiler une correction d’un des sujets ce dont au sujet duquel le bac Philo (dendron?) 2014.

Nous commençons à avoir des annales de ch’val que Michou nous envie:

2013 : http://franck77.unblog.fr/2013/06/17/cest-le-quatre-cent-cinquante-septieme-fafiot/

2012 : http://franck77.unblog.fr/2012/06/18/cest-le-quatre-cent-vingt-septieme-fafiot/

2011 : http://franck77.unblog.fr/2011/06/16/cest-le-trois-cent-quatre-vingt-onzieme-fafiot/

2010: http://franck77.unblog.fr/2010/06/17/cest-le-trois-cent-treizieme-fafiot/

2009 : http://franck77.unblog.fr/2009/06/18/cest-le-deux-cent-dix-septieme-fafiot/

2008: http://franck77.unblog.fr/2008/06/16/cest-le-bouzieme-fafiot-bis/

—————————————————————-

Bon que nous propose–t’on cette année :

Les sujets distribués aux élèves de la série S sont les suivants:

- « L’artiste est-il maître de son oeuvre? »

- « Vivons-nous pour être heureux? »

Les élèves sont aussi invités à réfléchir sur un texte de Descartes, tiré de Règles pour la direction de l’esprit.

Pour la série L, les élèves ont le choix entre deux sujets de dissertation:

- « Les oeuvres éduquent-elles notre perception? »

- « Doit-on tout faire pour être heureux? »

Le commentaire de texte porte sur un extrait de La connaissance objective de Karl Popper.

Enfin, pour la série ES, les élèves peuvent disserter sur les thèmes suivants:

- « Suffit-il d’avoir le choix pour être libre? »

- « Pourquoi chercher à se connaître soi-même? »

Enfin, le commentaire de texte porte sur un extrait de Condition de l’Homme moderne d’Hannah Arendt.

————————————————————————-

Ne chions pas dans la colle, nous avons reçu le sujet à 10h00 ce matin et prenons dès poltron le minaret ce dont au sujet duquel:

« L’artiste est-il maître de son œuvre? »

Comme tous les ans, nous allons aborder de manière classique le probloque de façon sobre et à des couettes en essayant de définir un artiste, une œuvre, avant d’exposer la thèse, l’antithèse, la synthèse, la mortaise et la foutaise

Un artiste, six jeunes m’abusent, est un gazier ou une gazière qui pratique un des beaux arts, ou toute discipline qui génère en bout de course ce que même mon beau-frère appelle une œuvre.

Si on fouille un peu, » l’artiste » peut aussi avoir une signification péjorative. En effet, je connais des gonzes qu’on traite d’artiste et qui, en fait, leur principale œuvre se résume à  porter un foulard de soie autour du cou. Mais de celui là, on s’en tamponne car il me reste pas derche de temps pour vous ébahir.

Des pisses froid, en philo, disent qu’on ne peut pas définir avec précision ce qu’est un artiste, car l’art en lui même est un concept difficilement palpable, donc pas du tout comme ma sœur. On nous a beurré la raie pendant une plombe en se demandant si on est artiste parce qu’ on produit de l’art, ou si l’art est ce que produit uniquement l’artiste. Enfin bref, on ne va se mordre la queue pendant des lustres et des lampadaires et on va entériner la chose en se cantonnant à l’artiste créateur qui pond son œuvre comme la poule en se pétant le fion en même temps que les six napses.

Cela éjecte d’emblée des artistes qui ne balancent que des resucées d’œuvres comme par exemple la Bigoudène qui reprend à son compte « J’entends le loup, le renard et la branlette » ou bien les Editions ATLAS qui refourguent en masse des copies des œuvres de Rodin qui, rappelons le nousque, coulait tous ses bronzes à la fraiche.

Bon maintenant que la machine est en route, posons nous enfin la question: « L’artiste est-il maître de son œuvre? »

Dans un premier temps, l’on peut dégauchir des artistes qui sont maîtres de leurs œuvres.

Je vous cause du peintre d’antan qui vous peignait une scène criante de vérité et ne mégotant pas sur les détails que même un Ni-conne ne peut reproduire, même avec une méga chiée de pixels, et non pas du peintre qui colle une crotte de nez de deux centimètres carrés délayée avec du fond de veau sur une toile de trois mètres sur douze en racontant que c’est son expression du concept Oedipien de la roue à aube interpellant le surmoi d’une société hélicoïdale mettant en cause les fondements de la civilisation post socratique suivant arrêté préfectoral et qui est capable de vendre cette merde des milliers de rôts à un taré congénital vidant ses bourses en criant au génie!

Je vous cause du musicos qui maitrise l’harmonie des instruments, la fluidité esgourdesque et non pas du demeuré qui écrit ses partoches avec un balai à chiotte et que la seule chose maitrisée par le phénomène est son froc qui s’ arrête pile poil à mi-cul.

Je vous cause du sculpteur qui moule des œuvres bien léchées qui ne laisse pas de marbre le gazier qui les admire et non pas d’un Duchamp mondialement connu pour sa pissotière posée sur un morcif de BA13

Dans tous ces cas suce-cités, l’artiste est maître de son œuvre car l’œuvre, en elle même, nous laisse cois. Le spectateur de l’œuvre ne peut que rester sur le cul et surtout ne doit pas dégoiser de conneries. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que le silence après une œuvre de Mozart émane aussi de Mozart.

Z’allez me dire, ayé, l’affaire est pliée, et le franck77 nous dit que l’artiste maitrise toujours son œuvre pour économiser son Bic.

Le père Platon (célèbre pour ses roustons) nous disait que l’artiste ne maitrise pas son œuvre car celle-ci ne s’inspirait que de l’œuvre de Dieu. Dans ce cas là, on va taper à la maison mère et considérer la chose au niveau du barbu.
Des fêlés du goupillon, ou des adeptes du démoulage de pompes pour se mettre le prose en popole position considèrent que Dieu est un artiste est que toute chose est son œuvre. Si tel est le cas, quand on voit sa principale œuvre qui est l’homme dans toute sa connerie on peut dire que si il a été maitre de son œuvre à un moment donné, ça n’a pas du être un plein temps. En effet, ne serait-ce que ce matin, quand j’ai vu Emile Grimpoire, cheminot philosophe dédicaçant ses tracts des éditions Sud-rail au pied de sa bouzine en stand-by afin de défendre sa tronche sous couvert honteux d’une sauvegarde de service public, je me disais justement que si l’artiste était maître de son œuvre et bien Dieu lui aurait bricolé une cabine en amiante afin de justifier le départ en retraite de son œuvre dix ans avant tout le monde.

Le mecton qui avait peaufiné la victoire de Samothrace a perdu la maitrise de son œuvre dans le temps et dans l’espace sinon la mousmée n’aurait pas perdue sa tronche. Mais l’a-t-il vraiment perdu étant donné que la représentation de la femme ailée est celle de Niké (la Victoire), qui finalement, l’est bien (Niké).

Il aurait été intéressant d’avoir l’avis d’Hegel qui considérait que l’art était l’expression sensible de la vérité. Si on suit bien le philosophe, que l’on surnommait à l’inter classe, l’Hegel d’atmosphère, cela sous entends que l’artiste qui maitrise son œuvre , maitrise donc la vérité. Mais on ne pas pousser mémère dans les orties et si on recrache un truc qui est un sujet de philo à part entière on n’a pas sorti le cul des ronces.

Mézigue, je pense que l’artiste maitrise son œuvre quand il est tranquillou au moment de sa création. Après,une fois que  le zimbrec est proposé aux nez-d’bœufs de tous poils  qui se déchaineront dans le bon ou le mauvais sens, l’artiste peut aller se brosser ou se faire lustrer le biniou en étant persuadé qu’il a donné de l’art à des cochons, non mais! 

———–

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : le bac philo | le 16 juin, 2014 |6 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante neuvième fafiot!

 Samedi 14 Juin 2014

(de se magner la rondelle avant lundi)


  (Dire Straits – Tunnel of love)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Je ne voudrais pas me vanter, mais sur mon blogounet, sobrement appelé le blog de la déconnitude (sous-titré : c’est pas comme un métier où c’est pas dur), on peut trouver 6 sujets types corrigés du bac des ceusses et ceuzes qui fit le z’oeuf.

Comme le dit si bien mon proctologue Jérémy Hundoigt pendant son numéro de marionnetiste : « Mettre le nez dans les annales ne peut que décalaminer les écoutilles »

Voici donc LE LIEN qui va découillonner ce viquinde, pour des ultimes révisions comme il se doigte, tous les ceusses et toutes les ceuzes qui avait reporté leurs révisions à Plutarque:

http://franck77.unblog.fr/category/le-bac-philo

augusterodinpenseurdurondingastro.jpg

(Le penseur de Rondin – Bronze coulé à la fraiche – crédit photo AFpêt)

—————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : déconno-news | le 14 juin, 2014 |4 Commentaires »

C’est le quatre soixante huitième fafiot!

Mercredi 11 Juin 2014

(de dévoiler le mot du jour…)


  (Dire Straits – Tunnel of love)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Et si l’on crée une rubrique toute neuve sobrement intitulée  : Le mot du jour

Le principe est simple : on est le jour, on écrit un mot, cela devient le mot du jour.

Aujourd’hui, nous avons jeté notre dé velu sur le mot : PLEONASME

Si on met le nez dans les Roberts quand la rousse joue la vierge enfourchée on lit :

pléonasme

(grec pleonasmos, surabondance)

▸ nom masculin

Répétition de mots dont le sens est identique.

Mentionnons quelques exemples de pléonasme :

Monter en haut
Faire dresser les cheveux sur la tête
Un mauvais cauchemar
Une dune de sable
Un petit nain
Sortir dehors
Connards de cheminots en grève
Etc…

Nous remarquons, en ligotant la liste, que le double pléonasme est aussi possible également de la même manière, non mais!

—————-

locomotivevapeurs.jpg

 

Après ce mot du jour, un peu de détente ne peut pas faire de mal :

http://franck77.unblog.fr/2010/03/24/cest-le-deux-cent-quatre-vingt-huitieme-fafiot/

———————————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

 

Publié dans : Le mot du jour | le 11 juin, 2014 |4 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante septième fafiot!

Lundi 26 Mai 2014

(de dire autant de conneries que les autres…)


(Stephan Eicher – Déjeuner en paix)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Un peu de nymphos en vrac ne peut pas faire de mal…

 

Le pape François est un homme comme vous et moi (pas toi Ginette, non mais!)…

Le pape François a enfin pu faire un arrêt pipi, au bout de trois jours de visite, dans la ville Sainte.

pape françois se receuille.

Le pape François soulageant la bébète (les aime?) en s’appuyant contre un mur ( crédit photo : agence Kippa)

 Bon, le faire contre un mur, je ne trouve pas ça top, et le photographe aurait pu respecter l’intimité du Saint Père (de quoi?), non mais!

—————————————————

La dette de la France vient du coût exorbitant du contrat de maintenance de la connerie de nos dirigeants depuis 40 ans.

Manuel Valls, le 1er ministre de la France, a été clair sur ReuTeuLeu ce matin :

emmanuel valls rtl

« Je ne changerai pas de feuille de route ni pour la France, ni pour l’Europe ».

 De deux choses l’une : soit il est totalement con, soit il est complètement sourd !

———————————————————————

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : Les nymphos en vrac | le 26 mai, 2014 |13 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante sixième fafiot!

Samedi 17 mai 2014

(de faire de l’aviron au milieu des confiotes)


(Stephan Eicher – Déjeuner en paix)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Ce n’est pas pour me vanter mais ils commencent à me beurrer un gros tinet la raie avec leur Boko Haram

boko haram(Abubakar (de tourisme?) expliquant qu’il en a une grande comme ça. Crédit photo AP (taouchnok?))

 

Alors qu’il suffirait de les stériliser (les bocaux) et de les leur confisquer (les rames) pour ne plus être emmerdés par les gaziers et se faire moins suer le burnou en esgourdant les nymphos, non mais!

-——————————————————————————-

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : L'analyse politique fine (à l'eau?) | le 17 mai, 2014 |8 Commentaires »

C’est le quatre cent soixante cinquième fafiot!

Dimanche 27 Avril 2014

(de canoniser avant que ça me reprenne)



(Phil Collins – In the air tonight)

Chères déconnobloguiteuses, chers déconnobloguiteurs, bonjour!

Ça swingue la baguette sur le coin de la boite en bois au Vatican aujourd’hui!

 Ça canonise à tout berzingue….

canonisation

Le Pape émérite (une baffe?) Ben au Hit 16 (64?) se paluchant avec le Pape François en pensant à la paire de Saints qui va (se) pointer aujourd’hui…
(crédit photo : AFPêt (de nonne?))

 

On va pouvoir mettre à jour tranquillou l’hagiographie
(http://franck77.unblog.fr/2008/06/06/hagiographie/)
.

Allez hop, ça mérite un chti canon, non mais!

-——————————————————————————-

(©franck.mar77)

****  Pour commenter le fafiot ou pour lire les commentaires , il suffit de cliquouiller  ici

**** Pour les ceusses et ceuzes qui découvrent ce beau blog, ils ont un aperçu général ici

**** Pour les timides qui veulent nous clouer sur une poule au riz, l’adresse du courriel ce dont au sujet de laquelle est :

deconnoland@orange.fr

***** Une nouveauté, le lien fesses-bouc : http://www.facebook.com/franck.duconno

Publié dans : - Confessionnal -, l'athée au logis | le 27 avril, 2014 |13 Commentaires »
12345...79

Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
t0rt0ise |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.423luque.unblog.fr
| Cema
| Le bon coin politique